Il serait étonnant que la série entre les Aigles et les Jackals se termine en trois rencontres.

Quelle attaque produira le plus?

TROIS-RIVIÈRES — Oubliez les quatre derniers matchs disputés à Trois-Rivières, ils n’avaient aucune signification. Dès mercredi, Aigles et Jackals enverront leurs meilleures ressources, autant au bâton qu’au monticule.

Si l’on se fie sur les confrontations de la saison régulière, la série demi-finale ne devrait pas se terminer en trois rencontres. Reste à voir si les lanceurs, de part et d’autre, seront en mesure de contrecarrer les ambitions des frappeurs, la marque de commerce des deux formations.

Si les Aigles veulent se qualifier pour la finale, ils devront se charger des frappeurs trois et quatre de l’alignement des Jackals, Conrad Gregor et Alfredo Marte. Le premier, le meilleur joueur du mois d’août, mène la Can-Am pour les buts sur balles (82), les buts volés (49) et les points marqués (85).

Marte, qui a évolué dans le Baseball majeur de 2013 à 2015, a été nommé le joueur par excellence du circuit, menant la ligue pour les circuits (16), les doubles (29) et les points produits (88). Gregor et Marte sont deux des trois joueurs qui croisent le plus souvent la plaque cette année. David Glaude des Aigles se glisse entre eux.

On ne dit pas que le reste du rôle offensif des Jackals est à sous-estimer. Mais si le coeur de l’alignement est maîtrisé par les lanceurs Brandon Barker et Domenic Mazza, mercredi et jeudi, les Aigles augmenteront leurs chances de quitter le Stade Yogi-Berra avec au moins un gain en poche.

Sur le plan de la puissance pure, les Aigles ont un avantage sur leurs adversaires: les 96 circuits claqués depuis le mois de mai le prouvent, et cette production est bien balancée, des frappeurs un à neuf. La troupe de Brooks Carey, elle, a dû se contenter de 54 longues balles.

Au monticule, la moyenne de points mérités des Oiseaux est inférieure à celle du New Jersey (4,19 contre 4,60).

Défensivement, les deux équipes s’équivalent, avec leurs forces et leurs faiblesses. L’arrêt-court Santiago Chirino des Jackals sera particulièrement à surveiller, lui qui a été nommé le joueur de l’année à sa position. Il vient de connaître une bonne série à Trois-Rivières, à l’instar du voltigeur Demetrius Moorer, un joueur polyvalent.

Les frappeurs des Aigles rencontreront deux bons lanceurs en lever de rideau au Stade Yogi Berra en Eduard Reyes et Brendan Butler, le lanceur par excellence du mois d’août. Ils devront être sélectifs et patients. Toute la saison, l’attaque a fait preuve d’opportunisme et fut diversifiée. Qui se lèvera dans cette demi-finale? Taylor Brennan peut sauver sa saison avec une bonne performance, tandis que le banc des Aigles, avec plusieurs joueurs rapides, pourrait avoir un impact dans certaines situations avec un pointage serré.

Dans l’autre série, les artilleurs des Miners de Sussex, avec en tête Jeff Thompson, Andrew Gist et Frank Duncan, devraient avoir le dessus sur les Boulders de Rockland. Les Miners sont tout simplement trop bien balancés dans les trois phases du jeu pour laisser filer cette série.

Trois-Rivières en 5

Sussex en 4