Jean-François Dumoulin, Raphaël Lessard et Louis-Philippe Dumoulin sont réunis sous la même bannière en fin de semaine.

Quatre voitures en piste pour l'équipe Dumoulin Compétition en NASCAR Pinty's

TROIS-RIVIÈRES — L’écurie Dumoulin Compétition n’a pas peur des défis! Après avoir délégué trois voitures en piste pour la première fois de son histoire, l’an dernier dans le cadre du Grand Prix de Trois-Rivières, voilà que l’équipe trifluvienne a décidé de voir encore plus grand en cette 50e édition avec quatre voitures qui prendront la piste dans la série NASCAR Pinty’s.

Pour Jean-François Dumoulin et ses équipiers, il s’agit d’un défi colossal, qui est néanmoins abordé avec beaucoup d’enthousiasme et d’optimisme. Habituellement, on parle d’une quinzaine de personnes qui gravitent autour de l’équipe lors d’un week-end «régulier». Pour la 50e édition du GP3R, on retrouvera plus de 60 personnes à pied d’oeuvre chez Dumoulin Compétition. «On aime ça, faire nos premières au GP3R!», sourit d’abord celui qui pilotera la voiture 04 à compter de samedi.

«C’est beaucoup plus de logistique à faire, beaucoup plus de gens à superviser. Il faut s’assurer que tout le monde fait son travail. Mais on est content... et confiant!», ajoute l’aîné des frères Dumoulin, qui doit veiller au bon fonctionnement de son équipe, en plus de son rôle de pilote pendant le week-end.

Une fierté

Il était déjà acquis depuis un bon moment que trois voitures Dumoulin Compétition rouleraient à Trois-Rivières. En vertu d’un partenariat signé avant le début de la saison, Jean-Frédéric Laberge prend part, au même titre que J.-F. Dumoulin, aux quatre épreuves de circuit routier.

C’est au cours des dernières semaines que le prodige Raphaël Lessard, dernier membre du quatuor, s’est greffé à l’équipe. Après une première expérience concluante sur l’ovale de l’Autodrome Chaudière, où Lessard a fait la barbe aux pilotes réguliers de la série en s’offrant une victoire le 29 juin, voilà que Dumoulin Compétition lui offre l’occasion de faire ses preuves sur un circuit routier. «On a aimé notre expérience avec Raphaël alors c’était intéressant de lui faire une place pour Trois-Rivières», explique le chef d’orchestre de l’écurie.

Pour l’ensemble de l’équipe Dumoulin Compétition, il s’agit d’une grande fierté de déployer en piste 21% du peloton NASCAR Pinty’s. D’autant plus que le tout se déroulera dans son château-fort de Trois-Rivières. «C’est chez nous, devant tout le monde qui nous a supportés pendant toutes ces années. En plus, c’est le fun d’amener un jeune comme Lessard, une future vedette de NASCAR.»

Évidemment, envoyer quatre voitures en piste multiplie considérablement le risque d’endommager les bolides. Mais le grand patron ne compte pas en perdre le sommeil! «On espère surtout ne pas s’accrocher entre nous!»

Deux bolides à temps plein?

À l’heure actuelle, Dumoulin Compétition ne mise que sur un seul pilote à temps plein, soit Louis-Philippe Dumoulin, champion en titre de la série. Il n’est toutefois pas impossible dans un avenir rapproché que l’équipe parvienne à aligner deux bolides à temps plein dans ce réseau canadien. Si J-.F. n’a pas l’intention de reprendre le collier, il croit possible de confier le volant à un autre pilote pour le reste du calendrier. «On a deux bons gars à temps plein dans la shop. On veut garder notre monde occupé. On veut amener d’autres projets. Avoir un deuxième char à temps plein, c’est quelque chose qu’on regarde.»

Dans le confort de leur motorisé, aux abords de la piste, les frères Dumoulin espèrent voir les quatre voitures de leur écurie rallier l’arrivée dans le top-10. Mieux encore, Jean-François et Louis-Philippe se prennent parfois à s’imaginer de partager le podium sur l’avenue Gilles-Villeneuve, dimanche, pour la toute première fois de leur carrière. Pas plus tard que l’an dernier, ce rêve était passé bien près de se concrétiser avec une deuxième position de L.-P. tandis que J.-F. terminait deux rangs derrière, au pied du podium.