Mathieu Tremblay, Tristan Guillemette, Guillaume Davidson et Griffin Schwartz vont faire équipe au Tour de la relève.

Quatre Mauriciens participeront au Tour de la relève

Habitués à des événements de trois jours, les cyclistes cadets auront une belle opportunité de se tremper les orteils dans un événement plus exigeant la semaine prochaine, avec la présentation du Tour de la relève à Rimouski.
Pendant cinq jours, quelque 200 athlètes provenant de partout au Canada, des États-Unis, et de quelques autres pays vont s'affronter sur six étapes qui n'ont rien en commun avec une balade du dimanche.
En Mauricie, quatre cyclistes seront du rendez-vous. Tristan Guillemette, Mathieu Tremblay et Guillaume Davidson vont faire équipe avec le Montréalais Griffin Schwartz, alors que Camille St-Pierre se joindra à la formation féminine des Espoirs Laval.
«Ce sera toute une expérience pour eux», prédit l'entraîneur Yannick Bédard, en énumérant les nouveautés qui viennent avec une épreuve plus longue.
«Il y a la présence d'une caravane pour chaque équipe, notamment. C'est un détail, mais ça prend tout de même des ajustements. Nous avons d'ailleurs pratiqué aujourd'hui la façon de travailler sur la route avec une caravane. Le Tour de la relève, c'est l'un des rendez-vous les plus importants de la saison chez les cadets, avec les Coupes du Québec. C'est un événement sur mesure pour préparer nos jeunes à des compétitions encore plus exigeantes qui existent chez les juniors, entre autres, le Tour de l'Abitibi.»
Puisqu'il en est à sa deuxième saison chez les cadets, Mathieu Tremblay en sera à une seconde présence à Rimouski. A-t-il des trucs à refiler à ses coéquipiers? «Ils doivent s'attendre à ce que ça monte!», lance le jeune homme en souriant. «Et pas seulement au cours de la dernière étape. Ce n'est pas un parcours facile...»
Ça n'empêche pas Bédard de croire que son équipe masculine saura tirer son épingle du jeu. «Sur papier, on a une grosse équipe, on pense qu'on va très bien faire au contre-la-montre par équipe. C'est un parcours très venteux, ce n'est pas toujours évident, mais nous sommes prêts!»
Les Mauriciens vont compléter leur préparation ce week-end à une manche de la Coupe du Québec présentée à Alma. «C'est le temps de fignoler les derniers détails, avant le début du Tour mercredi prochain. Tout le monde a hâte d'être là», conclut Bédard.»