Les Cataractes se sont inclinés à Sherbrooke vendredi soir.

Quatorzième revers consécutif des Cataractes

SHERBROOKE — Marc-Anthony Lambert a rêvé de cette soirée pendant des années. Prévenu la veille qu’il allait amorcer un premier match en carrière dans la LHJMQ, ses parents et amis étaient dans les gradins.

Le jeune gardien de 16 ans, rappelé des rangs midget AAA, a été digne du privilège qui lui a été accordé, mais ses coéquipiers l’ont abandonné en troisième période et les Cataractes ont plié l’échine 4-1 devant le Phoenix de Sherbrooke, subissant ainsi un 14e revers d’affilée. 

Lambert a tout donné pour que ça se termine autrement. Il a offert 25 arrêts à son club au cours des deux premières périodes, dont plusieurs ont dû être confectionnés à partir de lancers à bout portant. Grâce à son brio, les Cataractes ne tiraient de l’arrière que par un seul but.

Le hic, c’est que les locaux ont élevé leur jeu d’un cran en troisième. Plutôt que de les suivre, les Cataractes ont baissé la tête, abandonnant Lambert. Ce dernier a été battu par deux tirs en début de troisième. S’il a paru un peu faible sur le quatrième but du Phoenix, l’œuvre de Bailey Peach, reste qu’il a été bombardé de 17 tirs pour un deuxième tiers de suite. Les visiteurs avaient aussi eu leur part de chances en deuxième, ne concrétisant qu’une seule fois grâce à une déviation d’Alex Plamondon. En troisième, ils ont décidé de passer la grande majorité du temps dans leur territoire pour prendre des photos. 

«J’ai aimé nos quarante premières minutes de jeu. On a réussi à se générer plus de chances de marquer par rapport aux derniers matchs. Je n’ai pas aimé notre troisième par contre. Ce fut donc un match en deux temps. Ce qui est le signe d’une équipe qui est fragile mentalement», témoignait Daniel Renaud, en étant élogieux envers le jeune gardien qu’il a envoyé dans la fosse aux lions. «Il a été bon. Je peux même dire qu’il a été très bon.»

Lambert était un peu dur avec lui-même, se reprochant les deux derniers buts. «J’aimerais revoir ces tirs-là. Ces deux buts rapides en troisième nous ont coupé les jambes. C’est dommage, nous étions dans le match après deux périodes. À l’entracte, on se disait qu’avec un but rapide en troisième, tout était possible. Le but est venu, mais pas du bon bord», analysait-t-il, content tout de même de sa prestation. «Ça s’est quand même bien passé dans l’ensemble. J’étais stressé dans les cinq premières minutes de jeu mais par la suite, je me suis senti à l’aise. Aucun doute dans mon esprit que je peux jouer dans cette ligue. Je vais m’entraîner fort cet été afin d’arriver prêt au camp afin de mériter une place dans l’équipe», ajoutait le jeune homme, qui a pris la place de Mathieu Bellemare dans la formation, lui qui est incommodé par une infection à un œil. 

Les Cataractes vont maintenant conclure leur saison samedi après-midi face aux Voltigeurs à Drummondville.