À quelques mètres de la ligne d’arrivée, un Néerlandais a projeté Samuel Girard dans les matelas dans une tentative de dépassement.

Hamelin et Girard poursuivent leur parcours

Les patineurs de vitesse courte piste canadiens Charles Hamelin et Samuel Girard ont franchi l’étape des préliminaires au 1000 mètres, mardi, aux Jeux olympiques de Pyeongchang, tandis que Charle Cournoyer a été éliminé. Ils ont également accédé à la finale du relais masculin avec leurs coéquipiers.

Girard, de Ferland-et-Boilleau, et Hamelin, de Sainte-Julie, ont remporté leur vague au Palais des glaces de Gangneung et se sont qualifiés pour les étapes éliminatoires de la distance, qui seront présentées samedi.

« J’ai exécuté mon plan comme il le fallait, a déclaré Samuel Girard à l’agence Sportcom. C’était un temps super rapide. Je suis content. Ça confirme que mes repères sont encore là pour le 1000 m. »

Record
Charles Hamelin s’est même payé un record olympique avec un chrono d’une minute 23,407 secondes.

« Ce n’est jamais le but, car tu veux toujours ramener une médaille à la maison, mais si tu es capable d’en laisser un, c’est toujours un baume sur les autres plaies », a expliqué celui qui a également déjà tenu le record sur 500 mètres.

« Ç’a été une course rapide. J’ai essayé de bien protéger mon tracé quand j’étais en deuxième place. Je savais que le Chinois devant moi allait perdre un peu d’énergie et que son tracé allait s’ouvrir. J’ai profité de l’occasion quand la porte s’est ouverte. »

De son côté, Cournoyer, de Boucherville, a terminé en troisième position de sa vague et a vu son parcours prendre fin. Le Japonais Kazuki Yoshinaga l’a devancé par seulement 21 millièmes de seconde.

Âgé de 33 ans, Hamelin en est à ses quatrièmes et derniers Jeux en carrière. Il a terminé neuvième au 1500 m, samedi. Il n’est qu’à une médaille d’égaler la marque canadienne de Marc Gagnon et François-Louis Tremblay en patinage courte piste, et à deux médailles de rejoindre Cindy Klassen et Clara Hughes en tant qu’athlètes le plus décorés de l’histoire du Canada aux Olympiques.

Hamelin a gagné le bronze au 1000 m aux derniers Championnats du monde.

Pour sa part, Girard est âgé de 21 ans et a pris le quatrième rang lors du 1500 m, samedi. Il a gagné l’argent et le bronze au 1000m sur le circuit de la Coupe du monde cet automne.

Cournoyer, médaillé de bronze au 500 m à Sotchi en 2014, participe aussi au relais.

Relais masculin
À la demi-finale du relais masculin, l’équipe canadienne composée de Samuel Girard, Charles Hamelin, Pascal Dion et Charle Cournoyer a obtenu son billet pour la finale.

À quelques mètres de la ligne d’arrivée, un Néerlandais a projeté Girard dans les matelas dans une tentative de dépassement. Le natif de Ferland-et-Boilleau est resté étendu sur la glace quelques instants, laissant planer le doute sur son état de santé. Les athlètes des Pays-Bas ont été pénalisés pour leur geste de sorte que le Canada a pu revendiquer le deuxième rang derrière la Chine et a du même coup a obtenu sa place en finale.

La panique de voir le Canada exclu de la finale n’a pas vraiment gagné ses coéquipiers. Ils se doutaient que leur place leur serait acquise. Pour le moment, ils s’inquiétaient plutôt de l’état de leur coéquipier. « C’était notre plus grosse frousse, de le voir étendu sur la glace. Nous sommes allés le voir pour nous assurer qu’il était correct. Il s’est relevé comme un champion », a mentionné Charles Hamelin à Sportcom.

Samuel malmené
Samuel Girard a été malmené tout au long de la course et la lame de son patin droit a encaissé le coup.

« Ç’a été une fin rocambolesque. J’avais de la difficulté à garder ma lame sur la glace et ça dérapait un peu. Je perdais un peu de vitesse et je voyais le Néerlandais qui arrivait vite sur moi. J’ai voulu protéger ma position en prenant le plus de place possible. »

Vainqueurs à Vancouver, les Canadiens n’avaient pas été en mesure de franchir le premier tour à Sotchi. Avec Mélanie Côté et Sportcom