Kaitlyn Lawes et John Morris Lawes et Morris se sont entraînés ensemble pendant seulement 30 minutes avant d’entamer les essais olympiques qu’ils ont gagnés en janvier à Portage la Prairie, au Manitoba.

De l’or et une bière froide pour Morris

La photo de leur célébration est rapidement devenue virale. Le très musclé John Morris a soulevé d’un seul bras sa partenaire Kaitlyn Lawes après avoir gagné la médaille d’or en curling mixte, mardi soir, à PyeongChang.

On aperçoit les deux joueurs, sourire aux lèvres, agiter un poing vers le plafond de l’aréna. « Ce cliché résume à quel point nous étions heureux, a relaté Morris, un pompier de carrière, au bout du fil.

«Ça démontre à quel point je suis fier de Kaitlyn, de notre parcours, de donner une médaille d’or au Canada. Les émotions ont pris rapidement le dessus. Ce n’était pas planifié de réagir de la sorte.»

Âgé de 39 ans, l’athlète originaire d’Ottawa s’est associé à Lawes à la dernière minute. Il avait perdu sa partenaire en vue des sélections canadiennes en double mixte.

Ça devait être Rachel Homan. Mais cette dernière a obtenu un laissez-passer aux Jeux pour l’épreuve en équipe.

Lawes et Morris se sont entraînés ensemble pendant seulement 30 minutes avant d’entamer les essais olympiques qu’ils ont gagnés en janvier à Portage la Prairie, au Manitoba. Puis aux Jeux, ils ont survolé la compétition pendant six jours, échappant un seul match.

En finale contre la Suisse, le duo n’a jamais été menacé. Il a gagné 10-3, la partie prenant fin avant même que le huitième et dernier bout soit présenté.

Sans surprise, Morris a célébré sa victoire avec un arrêt au bar. «Pour une bonne bière froide, a-t-il pris le soin de préciser.

«Mais avant, il a fallu se taper un test antidopage, a-t-il ajouté.

Il s’agit d’une deuxième médaille d’or olympique en carrière pour Morris et Lawes.

Lui, il avait gagné en 2010 en tant que troisième au sein du quatuor de Kevin Martin à Vancouver. Elle, c’était en 2014 à Sotchi en tant que membre de l’équipe à Jennifer Jones.

Superstitieuse, la maman de Lawes a amené avec elle à PyeongChang le même drapeau avec laquelle sa fille avait célébré lors de sa conquête, il y a quatre ans.

«Je me rappelle de mes années à l’école secondaire Colonel By à Ottawa, a confié John Morris. Je regardais les Jeux olympiques à la télé et je m’étais promis de non seulement y participer un jour, mais de gagner une médaille... C’est fou de penser que je n’ai pas seulement remporté une médaille d’or en carrière, mais maintenant deux... Je me compte très chanceux.»

C’était la première fois que l’épreuve double mixte était au menu des Jeux. Elle a eu droit à une visibilité incroyable. Le réseau NBC a consacré plusieurs heures de diffusion à ce tournoi.

Résultat, de nombreuses personnes ont découvert le curling sous un angle différent. Ce fut le cas notamment de... Mr.T, cet acteur américain bien connu des années 1980 pour ses rôles notamment dans la série télé The A-Team de même que dans le film Rocky III.

Celui qui a personnifié B.A. Baracus et Clubber Lang a rédigé plusieurs gazouillis durant les diverses parties de curling. Il s’est même dit prêt à essayer le sport.

Morris était déjà au courant de cet intérêt.

«Nous avons obtenu une visibilité incroyable. Des vedettes se sont même intéressées à nous», a-t-il soutenu, lui qui compte bien profiter de sa prochaine semaine aux Jeux avant de revenir au pays pour combattre des incendies.

«Maintenant, je vais devenir un cheerleader et aller encourager divers athlètes canadiens. Un peu comme les joueurs de l’équipe de hockey masculin et les membres de nos équipes canadiennes de bobsleigh ont fait en assistant à notre finale en curling mixte.»