Alex Bellemare est devenu le plus grand ambassadeur de Vallée du parc grâce à sa présence aux Jeux olympiques.

Comment honorer Alex Bellemare?

Trois-Rivières — Le centre de glisse Vallée du parc a bien l’intention d’honorer Alex Bellemare. Reste à savoir quand et comment.

Depuis plusieurs semaines, l’athlète de slopestyle de l’équipe canadienne à PyeongChang a souvent eu de bons mots pour le centre de ski qui l’a vu grandir. Les dirigeants de Vallée du parc veulent faire de même pour lui.

«Toutes les possibilités sont sur la table en ce moment», confirme la directrice marketing et communication Annik Bousquet. «Par respect pour Alex, on veut lui en parler, savoir s’il est à l’aise avec ça. C’est un gars très humble, on ne veut rien forcer.»

Ceci dit, Vallée du parc a pu miser sur une superbe fenêtre de visibilité grâce à son plus grand ambassadeur. «Qu’il ait seulement le réflexe de parler de nous dans ses entrevues, ça en dit beaucoup sur le jeune homme qu’il est. Il ne renie pas son passé et même si nous sommes un petit centre, on a notre place sur la plus grande scène grâce à lui! Pour un petit garçon qui ne voulait même pas continuer ses cours de ski quand il a commencé, il a fait un bon bout de chemin.»

On le sait, Vallée du parc héberge l’un des beaux parcs à neige au Québec. Il compte plus d’une vingtaine de modules et son accessibilité permet aux planchistes et aux skieurs, les plus téméraires comme les néophytes, de passer du temps de qualité. De nombreuses compétitions s’y déroulent chaque année, dont une majeure, le Step Up Freeski Tour.

Il serait donc naturel de renommer ce parc en l’honneur du 22e skieur slopestyle des Jeux olympiques de 2018. Le hic, c’est que l’entreprise S3 donne déjà son nom au parc.

Une autre option serait de lui attribuer le nom d’une piste. Il y a une dizaine d’années, Vallée du parc avait retiré le nom de Mathieu Razanakolona en raison d’une histoire de fraude aux dépens des Caisses populaires Desjardins. Razanakolona, qui a grandi à Shawinigan, avait représenté le Madagascar aux Jeux de Turin en ski alpin. Il avait purgé une peine de deux ans moins un jour dans la communauté.

Présentement, les pistes de la station portent toutes le nom d’un parc national.