Baptiste Brochu ira à PyeongChang

Où peut-on retrouver trois athlètes olympiques dans un rayon de 20 kilomètres au Canada? La ville de La Baie et ses environs peuvent se targuer d’avoir produit un trio d’Olympiens et tout ce beau monde se retrouvera à PyeongChang, du 9 au 25 février.

Baptiste Brochu est devenu le troisième athlète du secteur à recevoir son billet pour les prochains Jeux olympiques d’hiver. Le Baieriverain va donc accompagner Valérie Maltais, elle aussi de La Baie, et Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau. Ces deux derniers évoluent en patinage de vitesse courte piste, tandis que Baptiste Brochu est membre de l’équipe canadienne de snowboardcross.

Il a appris la nouvelle il y a quelques jours, mais le Comité olympique canadien et Snowboard Canada en ont fait l’annonce officielle, jeudi.

«Officieusement, on s’en doutait, mais de le savoir officiellement, c’est un gros relâchement», a avoué Baptiste Brochu, joint par téléphone en Bulgarie, où il se prépare à participer à une Coupe du monde.

«Ça va être le plus gros événement de ma vie, j’ai super hâte et c’est quelque chose d’un peu démesuré, a-t-il ajouté. En tant qu’athlète, c’est vraiment cool d’avoir la chance de représenter le Canada aux Jeux olympiques.»

La sélection des athlètes s’est faite en fonction des performances aux épreuves de la Coupe du monde et des Championnats du monde, entre le 1er juillet 2016 et le 21 janvier 2018. En snowboardcross, Baptiste Brochu sera accompagné de Kevin Hill et Chris Robanske. L’équipe féminine est composée de Carle Brenneman, Tess Critchlow et Meryeta O’Dine. Deux athlètes en slalom géant parallèle et quatre autres pour la compétition de demi-lune complètent la délégation canadienne de planche à neige.

La présence de Jasey-Jay Anderson (slalom géant parallèle) est d’ailleurs digne de mention. Le vétéran en sera à ses sixièmes Jeux olympiques.


« Je n'ai pas d'objectif précis, mais je ne vais pas là juste pour avoir un chandail des Jeux. C'est sûr qu'on vise une certaine performance et une finale aux Jeux olympiques serait l'atteinte d'un objectif. »
BAptiste Brochu

Baptiste Brochu s’apprête à vivre sa toute première expérience olympique. À 23 ans, il est le plus jeune athlète masculin de l’équipe de snowboardcross. Sa volonté est de vivre un autre cycle olympique, mais pour le moment, ses intentions sont claires pour PyeongChang.

«Je n’ai pas d’objectif précis, mais je ne vais pas là juste pour avoir un chandail des Jeux, a tranché Baptiste Brochu en riant. C’est sûr qu’on vise une certaine performance et une finale aux Jeux olympiques serait l’atteinte d’un objectif.» 

Baptiste Brochu revient passablement de loin. Une fracture de la cheville l’a forcé à subir deux opérations, en plus d’être à l’écart de la compétition une dizaine de mois. Il a également raté les premières compétitions en début de saison.

«Ça n’a pas été nécessairement facile et j’ai commencé la saison avec un rythme un peu plus lent, a observé Brochu. J’ai fait un retour sur ma planche à neige le 15 novembre et la première Coupe du monde s’est tenue au début du mois de décembre. Tout s’est fait rapidement et je n’ai pas eu le début de saison que j’espérais. Au moins, tout est en train de se placer et je peux dire que je suis dans la bonne direction.»

Le jeune homme aurait-il aimé que les Jeux olympiques débutent un mois plus tard, histoire d’optimiser sa préparation?

«Non, parce qu’au bout de la ligne, tu n’es jamais aussi prêt que tu aimerais l’être, peu importe le contexte, a-t-il fait remarquer. C’est bien d’avoir une date, de se fixer un objectif et de vivre avec ça. Tu n’as pas le choix d’avoir un ultimatum et d’arriver le plus prêt possible.» 

Avant le début des Jeux olympiques, Baptiste Brochu participe à des compétitions en Bulgarie et en Allemagne. Il débarque à PyeongChang le 8 février et les épreuves de snowboardcross ont lieu les 15 et 16 février. Après les Jeux, Brochu poursuit sa saison. Celui qui a quitté le Québec depuis le 11 janvier devrait rentrer au pays le 19 mars seulement.

Le deuxième de la région en snowboardcross

Baptiste Brochu est le deuxième athlète de la région à se qualifier pour les Jeux olympiques aux épreuves de snowboardcross. Le Jonquiérois François Boivin a effectivement pris part aux Jeux de Turin, en 2006, et à ceux de Vancouver, en 2010. Il avait terminé 10e en 2006, avant de prendre la 12e place quatre ans plus tard.