On reconnaît sur la photo le petit Clément Moreau et sa mère Josiane Cyr. Ils sont accompagnés d’Andréane Boulanger, coordonnatrice Priorité Enfants Nicolet-Yamaska, Caroline Breault, kinésiologue au CIUSSS MCQ, ainsi qu’Ève St-Cyr, animatrice à la maison de la famille Lu-Nid.

Projet de minigyms pour les tout-petits

Nicolet — Le regroupement de partenaires en petite enfance Priorité Enfants Nicolet-Yamaska a dévoilé mercredi son projet de minigyms. Ces petits centres d’activités ont été créés afin de favoriser l’activité physique chez les enfants d’âge préscolaire.

Ce minigym actuellement implanté à Nicolet et à Saint-Célestin ou à Saint-Wenceslas, selon la session, est un lieu qui permet aux enfants d’expérimenter le jeu libre, de bouger et de développer leur motricité globale.

«Tout cela avec peu de matériel pour favoriser l’apprentissage de jeu et d’activité pouvant être fait à partir du matériel disponible au quotidien à la maison», explique dans un communiqué Andréanne Boulanger, coordonnatrice Priorité Enfants Nicolet-Yamaska.

Bien qu’il n’y a pas d’animation d’offerte sur place, un accompagnateur est présent pour s’assurer du bon fonctionnement et suggérer des activités et des idées aux parents.

«Les minigyms apportent plusieurs bienfaits aux enfants participants en leur permettant d’apprendre les interactions sociales, d’utiliser leurs créativités tout en développant leur imagination et de passer un bon moment avec leur parent», ajoute Mme Boulanger.

Priorité Enfants Nicolet-Yamaska «encourage et soutien» les municipalités de la MRC Nicolet-Yamaska qui seraient intéressées à implanter un minigym. La municipalité doit rendre disponible un local, engager un accompagnateur, intégrer cette activité à leur programmation et assurer la continuité du projet dans les années à venir.