Carey Price

Price doit rester dans le filet!

COMMENTAIRE / Mon ami Éric doit se demander ce qui se passe avec les Sénateurs. Cet ancien partisan du Canadien était au centre Bell avec ses deux grandes princesses mercredi soir pour applaudir l’équipe qu’il a adoptée il y a quelques saisons.

Malheureusement pour eux, les Sénateurs ont bien mauvaise mine par les temps qui courent. Sept défaites d’affilée pour l’équipe de Guy Boucher. Un point en neuf matchs pour Matt Duchene depuis son arrivée dans la capitale fédérale, avec un affolant -9 comme différentiel. Même l’extraordinaire Erik Karlsson est au neutre, blanchi de la feuille de pointage pour un septième match de suite.

C’est donc une équipe en déroute que le Canadien a battu mercredi soir. Rien pour se péter les bretelles, cette marque de 2-1. Vos p’tits gars semblaient endormis en première période. Comme si les deux dernières victoires avaient rassasié tout le monde.

Heureusement, Jonathan Drouin a réveillé l’équipe dans la grosse cabine téléphonique avec son superbe but sur un lancer de pénalité. Drouin ne produit peut-être pas encore comme anticipé, mais il a tous les ingrédients pour le faire. S’il était utilisé à l’aile, il aurait plus de la latitude. Au centre, il a besoin d’un peu de temps pour s’ajuster pleinement. Soyez patients, c’est de la dynamite. Mikhail Sergachev a beau connaître un début de carrière explosif avec le Lightning, Marc Bergevin ne regrettera pas cette transaction. 

Sur une séquence de trois victoires d’affilée, le Canadien est maintenant attendu jeudi soir à Detroit pour y affronter les Red Wings. Espérons seulement que Claude Julien choisira Carey Price comme gardien partant.

Ça devrait être un choix indiscutable. Mais voilà, ça fait déjà quelques saisons que l’agenda de l’Élu est conçu de façon à éviter ces situations de deux matchs en deux soirs. Dans un marathon de 82 matchs, avec un athlète qui semble un brin fragile, ce raisonnement n’est pas farfelu. Mais compte tenu de tout ce temps passé à l’infirmerie par Price depuis le début de la saison, ce plan est bon pour la poubelle. Le Canadien a besoin d’emmagasiner les victoires s’il veut conserver ses chances de faire les séries. Or, un Price un peu moins frais donne plus de chances au Canadien de gagner qu’un Antti Niemi en grande forme…