Samuel Montembeault a reçu les félicitations du vétéran James Reimer à la suite de sa première victoire en carrière.

Première victoire pour Montembeault

TROIS-RIVIÈRES — Le gardien originaire de Bécancour Samuel Montembeault a profité de cinq mentions d’aide d’Aleksander Barkov pour enregistrer sa première victoire en carrière dans la Ligue nationale de hockey, vendredi soir à Sunrise, alors que les Panthers de la Floride ont écrasé le Wild du Minnesota 6-2.

Pour l’ancien portier de l’Armada de Blainville-Boisbriand et des Estacades de Trois-Rivières, il s’agissait d’un deuxième départ dans le circuit Bettman. Le 2 mars, il avait encaissé une défaite en prolongation face aux Hurricanes de la Caroline à son baptême dans la LNH.

Le Bécancourois de 22 ans s’est assuré d’immortaliser ce précieux moment à son retour dans le vestiaire.

Dans la victoire, vendredi, Montembeault a repoussé 25 rondelles tandis que Jonathan Huberdeau a fourni un but et trois passes. Les défenseurs Mike Matheson et MacKenzie Weegar ont réussi chacun des doublés et Mike Hoffman a aussi touché la cible pour les Panthers. Evgenii Dadonov a été crédité de trois aides.

«Je me sentais beaucoup mieux ce soir. Je savais à quoi m’attendre!», a commenté Montembeault aux journalistes après le match.

J.T. Brown a amassé un but et une aide, tandis que Marcus Foligno a aussi marqué pour le Wild, qui avait récolté au moins un point à ses huit sorties précédentes (6-0-2). Devan Dubnyk a accordé trois buts sur sept lancers en première période. Alex Stalock a pris la relève au retour de l’entracte et il a repoussé 19 des 22 tirs dirigés vers lui.