Tammara Thibeault a passé son premier test avec succès aux Mondiaux de boxe.

Première impression réussie!

SHAWINIGAN — Tammara Thibeault n’a pas raté sa première impression au Championnat du monde de boxe féminin, à New Delhi, en Inde. Répertoriée cinquième sur la planète chez les 75 kg, l’ancienne boxeuse du Club de boxe olympique de Shawinigan a facilement vaincu la détentrice du quatrième rang mondial, l’Ukrainienne Mariya Borutsa, au compte de 5-0 samedi.

La championne canadienne et médaillée de bronze des Jeux du Commonwealth n’avait pas été choyée par le tirage au sort en début de semaine alors que le hasard lui avait envoyé dans les pattes une rivale de grande qualité pour ce baptême mondial.

Thibeault a cependant répondu avec un aplomb qui laisse présager de belles choses face à l’élite mondiale, surtout qu’elle en était à un premier combat officiel en six mois. «Je suis très fière! C’est toujours plus difficile de briser la glace. J’étais un peu nerveuse de monter dans le ring puisque cela faisait depuis mai que je n’y étais pas», a raconté la boxeuse de 19 ans à Sportcom.

La porte-couleurs de l’équipe canadienne se mesurera maintenant à la Néo-Zélandaise Chei Kenneally, en huitièmes de finale lundi. Cette dernière, qui n’apparaissait pas dans le top 24 mondial au début du tournoi a bénéficié d’un laissez-passer au premier tour grâce à un tirage au sort favorable.

«Je me concentre sur un combat à la fois avec toute l’équipe de Boxe Canada sur place. Je profite de ma victoire et je me remets au travail pour affronter ma prochaine adversaire», lance Thibeault.

Avec une victoire lundi, Thibeault pourrait ensuite avoir droit, si la logique est respectée, à un face-à-face avec la favorite du tournoi, la Néerlandaise Nouchka Mireille Fontijn en quarts de finale.