Mikaël Zewski espère livrer son prochain combat devant les siens, à Trois-Rivières.

Premier flirt positif

TROIS-RIVIÈRES — L’entraînement public de Simon Kean et Adam Braidwood samedi, en prévision de leur duel le 16 juin à Shawinigan, ne sera peut-être pas la seule activité de boxe au stade Stéréo+ cet été.

Le Nouvelliste a appris qu’une première rencontre avait été mise sur pied entre Yvon Michel, grand manitou de GYM, et Marc-André Bergeron, président des Aigles de Trois-Rivières, mardi après-midi au centre-ville trifluvien afin de valider si une association entre les deux parties est réalisable pour un gala mettant en vedette Mikaël Zewski en juillet. Ce dernier a porté sa fiche à 31 victoires en 32 sorties chez les pros à son dernier combat en mai, mettant par le fait même la main sur la ceinture WBC internationale des 147 livres.

Zewski vient donc de terminer un premier contrat de trois combats avec GYM. Le Trifluvien ne demande pas mieux que de poursuivre sa route avec le même promoteur, mais il tient maintenant à être impliqué dans les finales des galas et il souhaite vivement se battre devant les siens. Michel a promis de tout mettre en œuvre pour que ça fonctionne, et c’est la raison pour laquelle il a approché les Aigles.

«Ce fut un bon meeting. Les gens des Aigles sont jeunes, dynamiques, et impliqués dans leur milieu. J’ai vraiment aimé cette première rencontre. J’ai un bon feeling», racontait Yvon Michel, dont les premiers pas dans le noble art ont eu lieu dans la cité de Laviolette sous les ordres de Jim Girard. «Il reste à se parler de chiffres, à voir si tout le monde peut y trouver son compte. Les prochains jours seront déterminants», ajoute-t-il.

Bergeron est un peu plus prudent, mais il confesse avoir lui aussi apprécié ce premier flirt. «C’est positif comme discussion, on a placé certaines choses. Il n’y a rien de réglé toutefois, je veux être clair. Il reste beaucoup de choses à analyser. On va se reparler très bientôt», sourit Bergeron, qui est au courant que son ancien club junior, les Cataractes, ont mis - en association avec Eye of the Tiger Management - 3500 personnes dans le centre Gervais Auto pour un gala en février dernier, et qu’ils devraient en entasser 5000 pour Kean-Braidwood dans 10 jours. «Shawinigan a créé un buzz en région autour de la boxe. Chapeau. On pourrait peut-être suivre leurs traces...»