François Pratte sera en quête de sa huitième victoire d’affilée chez les professionnels, le 13 octobre au Casino de Montréal.

Pratte dans l’arène du Casino

Trois-Rivières — Pendant que Simon Kean, Jordan Balmir et Kaemy Savoie ont rendez-vous au Centre Vidéotron de Québec le 6 octobre, le Trifluvien François Pratte verra également de l’action cet automne, du côté de la métropole. Eye of the Tiger Management a en effet dévoilé mercredi que le Prattyboy sera à l’affiche le 13 octobre au Casino de Montréal, en sous-carte du gala qui mettra en vedette Erik Bazinyan et Francy Ntetu.

Toujours invaincu chez les professionnels, Pratte (7-0) en sera à une première sortie en carrière à Montréal. «Je suis bien content d’avoir la chance de me battre au Casino. Quand j’étais petit, j’aimais regarder les galas qui étaient présentés là», souligne le protégé de Jimmy Boisvert.

À son dernier combat, le 16 juin au Centre Gervais Auto de Shawinigan, le quintuple champion canadien chez les amateurs a obtenu une victoire convaincante par décision unanime aux dépens de l’Albertain Eric Taylor (8-2-2, 4 K.-O.).

Ce triomphe a d’ailleurs convaincu Camille Estephan d’enrôler officiellement Pratte au sein de l’écurie Eye of the Tiger Management. L’entente prévoit cinq combats sur une période de 18 mois.

Maintenant sous contrat, Pratte admet ressentir un nouvel élan pour son ascension dans les classements mondiaux. «Je suis toujours confiant pour mes combats, mais de faire partie de l’équipe, ça me donne une nouvelle énergie. On est toujours plus fort en gang et ça me donne un petit push pour continuer de gagner, explique-t-il. En plus, j’ai maintenant la machine derrière moi pour m’aider à progresser au classement.»

Pour l’instant, le nom de son adversaire n’a pas été déterminé. Le Trifluvien de 28 ans évaluera une liste d’une dizaine de rivaux potentiels avec son entourage avant de prendre une décision. «On avait trouvé un gars qui s’est cependant désisté dans les derniers jours. On va se mettre à la recherche d’un autre. De toute façon, je n’ai jamais eu peur de personne!»

Gala chargé
En plus de Pratte, Bazinyan (20-0, 15 K.-O.) et Ntetu (17-2, 4 K.-O.), la carte comprendra aussi Mathieu Germain (15-0, 8 K.-O.), Ghislain Maduma (19-3, 11 K-O.), Kim Clavel (3-0, 1 K.-O.), Artur Ziyatdinov (6-0, 5 K.-O.), Nurzat Sabirov (7-0, 6 K.-O.), Sadriddin Akhmedov (3-0, 3 K.-O.) et Arslanbek Makhmudov (3-0, 3 K.-O.).

«J’ai déjà été sur l’équipe nationale avec Ntetu et c’est un gars avec beaucoup de talent. Et Bazinyan, c’est un des prospects d’Eye of the Tiger qui est très dangereux. Ça va être toute une finale, tout un gala!»