Poussée victorieuse des Diablos

TROIS-RIVIÈRES — Les Diablos du Cégep de Trois-Rivières ont remporté une guerre de tranchées samedi soir à Laval alors qu’ils ont disposé des Nomades du Collège Montmorency 20-17 grâce à un placement sur le dernier jeu du match.

Avec un pointage égal et 2 minutes 30 secondes à faire au quatrième quart, le quart Charles Cossette a orchestré une poussée de 78 verges pour mener sa bande jusqu’à la ligne de 2 des Nomades. Kevin Morin n’a donc eu aucun mal à réussir le botté de la victoire.

Également receveur, Morin a aussi eu son mot à dire dans le dernier droit du match avec quelques attrapés cruciaux, à l’instar du porteur de ballon Michaël Morin qui a aussi brillé. «Kevin avait raté un converti plus tôt dans le match. J’avais confiance qu’il allait se reprendre et c’est exactement ce qu’il a fait de belle façon», a souligné l’entraîneur François Dussault.

Le chat et la souris
Dans ce match âprement disputé, les deux équipes ont échangé l’avance à quelques reprises. Les Diablos ont d’abord conclu la première demie en avant 9-0, avant de voir les Nomades renverser la vapeur à 10-9. Puis, après avoir repris le contrôle à 17-10, les équipiers de Dussault ont encore subi les foudres des locaux qui sont parvenus à créer l’égalité.

Malgré ces deux avances échappées, les Diablos ont trouvé une façon de traverser le terrain en fin de rencontre pour concrétiser une deuxième victoire en autant de matchs cette saison, au sommet de la deuxième division du circuit collégial.

«Ce n’est pas évident de réussir une telle poussée gagnante, en partant de ta zone. À ce point du match, il s’agit d’une bataille de volonté et les gars ont voulu plus que leurs adversaires. Je suis très content de la façon dont les joueurs se comportent. Ils trouvent des façons de réussir. C’est une autre grosse victoire de caractère», a vanté Dussault.

Dans la victoire, Charles Cossette a lancé une passe de touché en plus de réussir un touché sur une course d’une trentaine de verges. Son jeu a été bien appuyé par les 170 verges au sol de Michaël Morin. En défensive, les Rouges ont été inspirés par le retour au jeu du meneur Guillaume Beaulac qui a connu un fort match, tout comme Félix Simoneau.

Les Diablos (2-0) reprendront l’action le 15 septembre en recevant la visite des Lynx du Collège Édouard-Montpetit (0-2).