Alyson Cloutier a récolté la deuxième médaille de la Mauricie en judo.

Plus petite que les autres... et puis?

Ne vous fiez pas à sa taille, Alyson Cloutier est une redoutable judoka.
Même si elle faisait partie des athlètes parmi les plus légères dans la catégorie des 63 kilogrammes et plus aux Jeux du Québec, la Trifluvienne a été décorée de la médaille de bronze, jeudi, offrant du même coup son seul podium à la Mauricie lors de cette journée.
L'entraîneur du club Seikidokan, François Noël, a accueilli cette nouvelle avec une fierté bien sentie. Il s'agit de la deuxième médaille récoltée par nos Mauriciens dans la discipline du judo à Alma.
«Alyson est très légère si on compare son poids à celles des autres concurrentes. Quant à Kenny Bellemare mercredi, il aurait probablement gagné la demi-finale mais en raison de son manque d'expérience, il a perdu dans les dernières secondes. Il s'est bien repris en finale du bronze», note Noël, qui avait aussi de bons mots pour William Gaudet, quatrième de sa classe aux Jeux.
«Il combattait dans une catégorie plus pesante que la sienne et il a quand même atteint la petite finale. Ce n'est pas rien! Je suis vraiment content de nos jeunes.»
Un plaisir partagé par les entraîneurs délégués pour suivre les jeunes athlètes de la relève au Saguenay-Lac-St-Jean. Audrey Mercier a été témoin du parcours d'Alyson Cloutier.
«C'est sa détermination qui l'a poussée sur le podium. Nos judokas sont jeunes, on essaie de les préparer pour les Championnats canadiens. L'objectif premier à Alma, c'est d'avoir du plaisir, mais si on peut ramener quelques médailles au passage, c'est encore mieux.»
La Mauricie est déjà assurée d'une médaille vendredi, puisque Mathys Fenkam a remporté son combat par K.O. technique à la boxe. Il se battra pour l'or dans quelques heures.
Au complexe d'haltérophilie, on anticipait de bons résultats jeudi et malgré l'absence de médailles, certains représentants se sont effectivement bien débrouillés.
C'est le cas de Thomas Masson, cinquième au terme des épreuves de l'arraché et de l'épaulé-jeté chez les 69 kg. Guillaume Gaudet a pour sa part pris le neuvième échelon.
Au hockey, les gars ont perdu un deuxième match en autant de jours en s'inclinant 6-0 contre l'Outaouais. Les filles de la ringuette ont eu un peu plus de succès, divisant les honneurs de leur série de deux parties face au Sud-Ouest et à la Montérégie.
En nage synchronisée, l'équipe des moins de 15 ans a terminé septième, tout comme Laurence Deschênes à la compétition en solo (moins de 15 ans).