Les jeunes Patriotes ont rendez-vous avec les Ravens de Carleton au Colisée.

Plus jeunes, plus talentueux, les Patriotes

TROIS-RIVIÈRES — Plusieurs mois après les avoir éliminés des séries au hockey universitaire canadien, les Ravens de Carleton retrouveront les Patriotes de l’UQTR, mercredi soir au Colisée. Il est probable que bien des joueurs du côté ontarien ne reconnaissent plus leurs adversaires, alors que 15 recrues se greffent à la formation trifluvienne pilotée par Marc-Étienne Hubert.

Oui, le recrutement de la dernière saison a été bénéfique pour Hubert, ses adjoints ainsi que l’institution d’enseignement. De nombreux jeunes ont choisi de continuer leur carrière avec eux, si bien que les Patriotes aspirent enfin à retrouver leurs lettres de noblesse. L’équipe ne veut plus se contenter du milieu de peloton.

Habitués à une tradition d’excellence, les Patriotes ont le goût de renouer avec le haut du plateau, occupé par les Ravens et les McGill de ce monde. Est-ce un objectif réaliste avec un alignement où l’expérience se gagnera durant la campagne?

«Oui, et ce sera une équipe plus excitante que l’an passé. Nous avons quatre trios en mesure de marquer des buts. On a de la vitesse et de la profondeur», avance Hubert, heureux de pouvoir manœuvrer avec plus de ressources. Les amateurs devront néanmoins doser leurs attentes. Les Patriotes n’ont pas connu de longs printemps depuis deux ans et bien que l’avenir s’annonce plus radieux, il faudra, pour plusieurs, apprendre à gagner dans le hockey universitaire.

«Ça commence par apprivoiser le système d’arbitrage, qui diffère quelque peu si on joue au Québec ou en Ontario dans la ligue. Les gars ont aussi réalisé pendant le calendrier hors-concours que le rythme des matchs ressemblait à ce qu’on retrouve en séries dans la LHJMQ. Ça prend du caractère pour s’imposer dans ces circonstances. Nous sommes allés chercher des gars de caractère, des joueurs de rôle, ça regarde bien. On a eu une bonne manne d’étudiants-athlètes.»

Le test d’entrée de jeu s’annonce considérable, alors que les Ravens risquent encore de former une excellente équipe, surtout en défensive. «On les considère parmi les meneurs, il faudra être prêt à jouer.» La rencontre débutera à 19 h. Il s’agira du seul match à l’affiche dans la Ligue de l’Ontario pour ce soir de première, alors que la plupart des formations commenceront vendredi.

Carnet de notes

Les Patriotes ont distribué quelques centaines de billets dans des écoles secondaires de Trois-Rivières. En plus du déplacement des étudiants du campus, on s’attend donc à une bonne foule pour cette rentrée locale...

Près d’une dizaine de joueurs de la région enfileront le maillot des Patriotes cette saison, dont le tandem défensif composé du capitaine Guillaume Beaudoin et Bruno-Carl Denis...

Blessé en France, l’ancien de l’Océanic et des Remparts Olivier Garneau, perçu comme un joueur au potentiel de premier trio, ratera les premiers matchs du calendrier, mais Marc-Étienne Hubert a bon espoir de le retrouver ce mois-ci...

Le vétéran gardien Sébastien Auger défendra la cage des Patriotes...

L’équipe disputera sa première partie sur la route vendredi, contre le Collège militaire royal du Canada, à Kingston.