Pour une deuxième année de suite, c’est Andrew Ranger qui a remporté la course amicale tenue à l’Hippodrome 3R devant Louis-Philippe Dumoulin.

Plus habiles avec les chevaux-vapeur...

Trois-Rivières — Louis-Philippe Dumoulin et Andrew Ranger ne délaisseront pas les chevaux-vapeur pour les chevaux de course de l’Hippodrome 3R. Pour une deuxième année de suite, les pilotes s’affrontaient sur la piste jouxtant le circuit du GP3R et pour une deuxième année consécutive, c’est Ranger qui s’est imposé devant son rival trifluvien.

On dit s’imposer, mais il s’agissait surtout d’une course amicale et sans prétention. Le programme de l’Hippodrome 3R ne pouvant être présenté ce vendredi comme c’est le cas normalement cette saison, un programme était proposé au public jeudi. Il n’y avait pas autant de monde que d’habitude, mais ceux qui étaient présents ont pu voir les deux pilotes NASCAR en découdre.

«L’année dernière, Andrew m’avait battu par une longueur de dent de cheval», se moquait Dumoulin, avant la course. «Je ne sais pas ce qu’il avait donné à sa bête ce soir-là, mais on a été rattrapé à la fin, il était vraiment rapide!»

Ranger était accompagné jeudi du conducteur Jocelyn Gendron tandis que Dumoulin faisait équipe avec Stéphane Brosseau. Les deux pilotes ont pu courir avec le casque qu’ils utilisent en NASCAR. Ranger était guidé par la jument Missionoftheheart et Dumoulin, par Cooking the Speed. C’est beaucoup plus divertissant que d’énumérer les noms des partenaires en course automobile, non?

«J’aurais aimé consulter le photo-finish, mais je me suis ravisé. C’est correct, Andrew est deux en deux et nous, on va se reprendre dimanche pour la course de NASCAR», plaisantait Dumoulin, le champion en titre de la série, qui accuse présentement 30 points de retard sur Ranger, le meneur au championnat 2019.

«Je ne sais pas si c’est une bonne chose de gagner», a enchaîné Ranger en souriant. «L’année dernière, j’avais connu beaucoup d’ennuis au Grand Prix de Trois-Rivières, quelques jours après avoir remporté l’épreuve de l’Hippodrome contre L.-P. On espère que le scénario sera différent cette fois-ci. Chose certaine, c’est vraiment beau ici, à l’Hippodrome. On voit les lumières du Salon de jeux et du circuit.»

Les deux pilotes soulignaient aussi le dévouement des jockeys. «Ça allait vite pour vrai cette année! Lors de la première édition, je suis pas mal certain que nous n’allions pas aussi vite», était d’avis Ranger.

«Ça l’air difficile, ajoutait Dumoulin. Nous en NASCAR, on se touche avec les voitures. Pour eux c’est impossible, mais nous sommes très proches, on l’a vu ce soir avec Andrew. Dans les virages, c’est impressionnant de les voir aller.»

Dumoulin et Ranger ont rapidement délaissé la compétition amicale pour se concentrer sur une fin de semaine qui pourrait s’avérer déterminante au classement. La journée de vendredi sera consacrée exclusivement aux cinq autres séries à l’affiche pour ce deuxième week-end. Trois courses figurent à l’horaire vendredi: la Formule 1600 à 15 h 45 et 18 h 45, ainsi que le Championnat canadien des voitures de tourisme à 19 h 45. Des qualifications sont aussi prévues en Coupe Nissan Micra à 17 h.

Horaire du week-end

Vendredi 9 août

11 h 30 Ouverture du site

12 h Premières pratiques

15 h 45 Course #1, Formule 1600

18 h 45 Course #2, Formule 1600

19 h 45 Course #3, CTCC

21 h Fin des activités

Samedi 10 août

8 h 30 Ouverture du site

9 h Course #4, Super Production Challenge

9 h 50 Course #5, Formule 1600

11 h 10 Course #6, Coupe Nissan Micra

12 h 50 Pratiques, NASCAR Canada

14 h 15 Course #7, Série Atlantique

15 h 10 Course #8, Super Production Challenge

16 h Course #9, CTCC

17 h Qualifications, NASCAR Canada

18 h Fin des activités

Dimanche 11 août

8 h 30 Ouverture du site

9 h 05 Course #10, Super Production Challenge

10 h Course #11, Série Atlantique

11 h 15 Course #12, Coupe Nissan Micra

12 h 15 Présentation des pilotes

14 h 18 Course #13, NASCAR canada

16 h 15 Course #14, Série Atlantique