Le BigFoot de Saint-Léonard est l'équipe championne en titre.

Place aux séries dans la LHSAM

La Ligue senior de la Mauricie est la première à s'élancer en séries dans la région. À partir de demain, les huit équipes du circuit présidé par Alain Beauchamp vont passer aux choses sérieuses, l'objectif étant de se frayer un chemin jusqu'en finale et éventuellement succéder au BigFoot de Saint-Léonard, l'équipe championne en titre. Le Nouvelliste vous brosse un tableau des forces en présence avant que la rondelle ne tombe ce soir...
Saint-Léonard-d'Aston vs Saint-Tite
Les champions en titre ont enchaîné en décrochant le championnat de la saison régulière. Mais ça n'a pas été facile, et le pilote Sébastien Vouligny a dû composer avec une équipe qui a offert des performances en montagnes russes cet hiver.
«Ce n'est jamais facile lors de la saison qui suit un championnat et nous pouvons en témoigner. Ce fut définitivement une saison plus difficile que l'an dernier. La bonne nouvelle, c'est que ça a permis à notre groupe de se resserrer», fait-il valoir. Vouligny sait aussi que son club n'est pas à l'abri d'une surprise en première ronde.
«Je suis assez vieux pour me souvenir que les Panthers de la Floride ont atteint la finale de la Coupe Stanley en 1996 même si sur papier, ils n'avaient pas l'équipe pour se rendre là. Les séries, ça se joue sur la glace. Il faut se concentrer sur ce que nous avons à faire. Je sais que c'est plate à écrire pour les journalistes mais chez le BigFoot, l'accent est toujours mis sur notre équipe, pas sur nos rivaux. Et ça nous sert bien jusqu'à maintenant.»
Du côté de Saint-Tite, le pilote Dave Marchand est conscient du défi titanesque posé devant lui. «On affronte une machine très bien huilée. Mais on arrive en séries sans pression, avec la possibilité de causer la surprise de l'année! Nous pouvons marquer des buts, la clé sera de bien faire défensivement. Notre début de saison a été très difficile, on a dû composer avec plusieurs absents. Pour la première fois de l'année, nous aurons tous nos joueurs au début des séries. Notre équipe est prête à 110 %.»
Louiseville vs Cap-de-la-Madeleine
Le Bellemare de Louiseville se méfie comme la peste des Barons, même si ces derniers ont amassé 16 points de moins cette saison. L'entraîneur-chef des Louisevillois, Alexandre Mélançon, s'attend à une série difficile. «Ce qui est sûr, c'est que ce sera une très bonne série. Nos quatre matchs ont été serrés contre eux. Il ne faut pas se fier sur la fiche des Barons, c'est l'équipe qui a été la plus désavantagée par le calendrier débalancé. Sur papier, c'est une belle équipe et la clé pour nous, ce sera d'imposer notre rythme. On veut qu'il s'adapte à nous, pas le contraire. Si on applique de la pression, de bonnes choses vont se produire. »
Dans l'autre camp, Sylvain Robert prévoit une série robuste. «Les joueurs des deux clubs ne s'aiment pas! De notre côté, c'est pas compliqué, on a une saison à racheter et nos joueurs en sont parfaitement conscients. On sait qu'on affronte une équipe équilibrée, qui s'est battue jusqu'à la fin pour le championnat de la saison mais nos gars sont de bonne humeur, et ils se préparent à cette série depuis déjà deux semaines», souligne Robert, qui a pris la relève de René Labrèche dans le dernier droit. Robert sera toutefois privé des services de Keven Petit, coincé à l'infirmerie. Petit devrait rater au minimum le premier week-end des séries.
Saint-Gabriel vs Donnacona
Pour la troisième fois en autant de printemps, ces deux clubs tombent l'un sur l'autre au début des séries. Les deux premiers duels ont été à l'avantage du Blizzard... «Je ne gagerais pas que le Blizzard va coller une troisième victoire contre nous, sourit le pilote de Donnacona, Luc Thibeault. Notre position au classement s'explique par nos ennuis en début de saison, alors qu'il nous manquait des joueurs. Depuis que notre alignement est plus stable, ça va beaucoup mieux. Une série aussi longue qu'un quatre de sept, je pense que ça peut nous avantager. Chose certaine, ce sera la meilleure série de la première ronde! Et je pense que ça va se jouer entre les poteaux...»
Chez le Blizzard, Serge Roch prédit une série axée sur la robustesse. «Mais il faut s'en tenir davantage au hockey de notre côté, et être discipliné. Donnacona mise sur une bonne attaque, il faut s'en méfier. On a la chance de compter sur le meilleur gardien de la ligue en Mathieu Blanchard, il faut l'appuyer. J'ai tout mon monde, on va être en mesure de répondre si on a à se défendre!»
Saint-Marc-des-Carrières vs Sainte-Anne-de-la-Pérade
La rivalité naturelle se transporte en séries, et le Lafrenière Tracteurs entend s'en nourrir pour passer au second tour. «C'est l'fun, il devrait y avoir pas mal de spectateurs dans les deux arénas. Ce sera une série émotive, robuste. Il y a trois hommes forts de chaque bord», souligne le pilote de Sainte-Anne-la-Pérade Christian Lefebvre.
«On a fini la saison en force, on est sur une bonne vibe actuellement. Saint-Marc dispose d'une bonne offensive, c'est un club très rapide. La clé, c'est que chacun de nos gars acceptent de jouer leur rôle dans l'équipe. Si ça ne se produit pas, on va être dans le trouble!»