Lions et Estacades ont eu besoin de la prolongation dimanche pour faire un maître

Pellerin s’offre un beau souvenir

Trois-Rivières — Estacades et Lions sont maintenant impliqués dans un deux de trois. Après avoir baissé pavillon lors du premier duel de la série, les adolescents de Frédéric Lavoie sont revenus en force dimanche après-midi au centre Alphonse-Desjardins en signant un gain de 4-3 en deuxième prolongation. C’est Maxime Pellerin, avec son deuxième but du match, qui s’est offert un beau souvenir, en plus de permettre aux Trifluviens de créer l’égalité dans cette série trois de cinq.

«On avait subi notre première vraie défaite lors du premier match de la série, j’avais hâte de voir comment les gars allaient réagir. Je n’ai pas été déçu! Ça, c’est un match des séries. De l’émotion, de l’implication physique. J’ai eu bien du plaisir à voir les gars jouer derrière le banc.»

Lavoie croit que le premier but de son club, l’oeuvre de Nicholas Beauvilliers à la 7e minute, a été un bon déclencheur. «On n’avait pas marqué au premier match, c’est sûr ce que premier but était attendu et il a fait du bien. L’équipe a été plus détendue par la suite.»

Le match a été très offensif, avec plus de 100 tirs cadrés. Outre Beauvilliers et Pellerin, Anthony Bédard a lui aussi noirci la feuille de pointage. Olivier Leclair a pour sa part fourni 46 arrêts dans la cause gagnante. Les deux clubs vont se retrouver mardi et mercredi, cette fois au domicile des Lions dans la métropole. «Nous ne sommes pas mécontents d’aller sur la route, sur une plus petite glace. La dimension de notre jeu physique est plus facile à utiliser sur la route...»