Les Patriotes ont remporté une victoire de 4-2 sur les Voyageurs de Laurentienne.

Patriotes de l'UQTR: un parfum de caoutchouc!

Trois-Rivières — Mackenzie Savard va rentrer chez lui avec un parfum de caoutchouc collé à sa peau. Le gardien des Voyageurs de Laurentienne a été bombardé de 57 tirs vendredi soir au Colisée, dans une victoire de 4-2 des Patriotes de l’UQTR.

Parce qu’il a gardé son équipe dans le match jusqu’en fin de troisième, Savard a été choisi la première étoile du match.

À cinq contre cinq, le gardien des visiteurs n’a été battu que deux fois malgré ce barrage de lancers !

Les Patriotes, qui avaient baissé pavillon à leur dernière sortie face aux Stingers de Concordia, ont amorcé le match en force et ils ont dicté les échanges du début à la fin. Jordan Martel a marqué le premier but de la rencontre en fin de première, puis il s’est fait complice de celui de Simon Lafrance en début de troisième.

Martel a complété son doublé avec quatre minutes à écouler au duel lorsqu’il a brisé les reins des visiteurs, en portant la marque à 4-1.

«Chapeau bien haut à Savard, il a livré une performance incroyable. Ça me faisait penser au match de Ron Tugnutt face aux Bruins! En plus, son style est spectaculaire», livrait Hubert, très satisfait du dernier tiers de son équipe. «C’est épeurant ce genre de match. Avec une avance d’un seul but, tout peut se produire. On en a parlé aux gars au deuxième entracte, et je n’ai rien appris à personne, ils comprenaient parfaitement la situation. Ils sont revenus avec 27 tirs en troisième, ils ne voulaient pas se faire jouer un vilain tour», ajoutait le pilote trifluvien.

Les deux clubs se retrouvent à nouveau sur la glace du Colisée samedi après-midi. Hubert va offrir au Shawiniganais Mathieu Bellemare son premier départ à domicile de sa jeune carrière universitaire.

Les Estacades échappent la victoire

Les Estacades ont pour leur part échappé la victoire dans les derniers instants du match qui les opposait au Blizzard du Séminaire Saint-François, à Québec. Deux buts du vétéran Anthony Bédard avaient permis aux adolescents de Frédéric Lavoie de prendre l’avance 2-1 en milieu de troisième période. Mais le Blizzard a réussi à créer l’égalité en fin de match alors que son gardien avait retraité au banc au profit d’un sixième attaquant. Puis, 42 secondes plus tard, Michael Montmigny donnait la victoire aux locaux en déjouant Vincent Filion.

«C’est une situation que nous n’avons pas vue souvent cette année. Quand le Blizzard a inscrit le but égalisateur, il a réussi à ébranler nos joueurs sur la glace et on a alors accordé un deuxième but en peu de temps. C’est dommage, on pensait bien qu’on allait gagner ce match», soulignait Lavoie. «Ce fut tout un duel, face à une très bonne équipe. Le match a été physique. Ça ne s’est pas passé comme on le voulait à la fin, mais c’est du gros millage pour nos jeunes.»

Dans la défaite, Bédard s’est fait remarquer avec son doublé. «Il en a marqué deux, il aurait pu en marquer six. Il a joué un excellent match», soulignait Lavoie, qui va maintenant préparer son équipe à recevoir le Phénix du Collège Esther-Blondin dimanche à 13 h au Centre Alphonse-Desjardins.

Les Cataractes à Victoriaville

Du côté des Cataractes, les hommes de Daniel Renaud reprennent le boulot face aux Tigres à Victoriaville samedi soir. Le pilote shawiniganais redoute ce match, lui qui a passé la dernière semaine d’entraînement avec des effectifs réduits. «On a surtout travaillé sur les habiletés individuelles dans les circonstances. À un moment donné au milieu de la semaine, on n’avait que trois défenseurs sur la glace. C’est plate un peu, on avait une belle semaine d’entraînement devant nous, mais on n’a pas été capable d’en profiter au maximum.»

Les Cataractes, qui ont glissé sous ,500 le week-end dernier pour la première fois de la saison, devront se débrouiller sans le vétéran de 20 ans Jordan Lepage, qui s’est blessé durant la semaine de pratique. Leon Denny, retourné dans les Maritimes cette semaine en raison d’un décès dans sa famille, devrait toutefois être revenu à temps pour sauter dans la mêlée contre les Félins.

Ces derniers connaissent un début de saison difficile, logés au dernier rang de l’association Ouest. Mais attention, pas plus tard que vendredi soir, ils ont surpris les Saguenéens à Chicoutimi 4-1.