Les joueurs souhaitant obtenir un casier dans le vestiaire des Estacades l’an prochain sont déjà de retour au boulot.

Pas de répit pour les Estacades

TROIS-RIVIÈRES — À peine 48 heures après la fin de la Coupe Dodge, la formation midget AAA des Estacades de Trois-Rivières est déjà de retour au boulot. Depuis mardi, l’entraîneur-chef Frédéric Lavoie évalue le potentiel de plus de 80 joueurs désirant obtenir une place dans son vestiaire l’automne prochain.

Pour les joueurs de catégorie midget espoir et bantam AAA, la pause aura été bien courte après leur participation au championnat provincial de fin de saison, le week-end dernier, dans la région du Richelieu.

D’ici jeudi, les meilleurs joueurs de la Mauricie et des Bois-Francs seront donc répartis en quatre équipes qui participeront à un mini-tournoi. À la suite de cet exercice de sélection, une quarantaine de joueurs seront retenus pour le camp final au mois d’août.

À première vue, la cuvée de l’édition 2019-2020 s’annonce prometteuse, particulièrement entre les poteaux. Lavoie pourrait effectivement miser sur William Rousseau, de la formation M18 du Séminaire Saint-Joseph et membre de l’équipe du Québec championne des Jeux du Canada, ainsi que sur Alexis Boulette-Gignac et Alexandre Marchand, les deux hommes masqués des Estacades midget espoir qui ont connu une excellente campagne.

Le groupe provenant des Estacades bantam AAA, champion de la Coupe Dodge, laisse miroiter de belles choses également. «Ils ont eu du succès alors c’est de bon augure pour nos joueurs de 15 ans. On veut prendre le temps de les évaluer comme il faut.»

Le week-end dernier, Frédéric Lavoie a d’ailleurs vu son équipe baisser pavillon en finale de la Coupe Dodge. Après trois victoires de suite, les Trifluviens ont été freinés lors d’un revers de 8-2 face aux Gaulois de Saint-Hyacinthe. «C’était décevant de terminer l’année comme ça, on a eu nos chances de revenir dans le match, mais ça ne s’est pas matérialisé. Puis le score a dégénéré à la fin du match. La Coupe Dodge est là pour permettre aux jeunes de jouer plus longtemps et maximiser leur progression. Et on a pu jouer jusqu’au dernier jour de la Coupe Dodge.»