Il n’y aura pas de série européenne de rallycross cet été à Trois-Rivières.

Pas de rallycross européen au GP3R

Trois-Rivières — Au tour du Grand Prix de Trois-Rivières d’être doublé par le coronavirus. La série européenne de rallycross Titans RX ne pourra traverser l’océan cet été pour prendre part aux activités du 51e GP3R.

Le retard anticipé dans le calendrier sur le Vieux continent oblige les bonzes de la série à annuler l’étape nord-américaine pour 2020. Le coup est difficile à encaisser pour le Grand Prix puisqu’il s’agit de la série reine du week-end inaugural, prévu au tout début du mois d’août.

«Oui, nous sommes très déçus, mais il faut être responsable. Ça fait partie du vivre ensemble», mentionne le directeur général Dominic Fugère.

Il était tout simplement impensable de prévoir une manche trifluvienne au calendrier de Titans RX. Ce championnat a déjà annoncé qu’il retarderait le début de sa saison, plus tard au printemps.

Or, pour planifier le transport des voitures de l’Europe jusqu’à Trois-Rivières en marge du GP3R, la série a besoin de sept semaines: trois pour arriver, une durant les festivités et trois autres pour retourner en Europe poursuivre ses activités.

La série Titans RX est celle qui devait remplacer le Championnat mondial de rallycross, dont l’association avec le GP3R n’a pas été renouvelée après l’édition 2019. On devra donc attendre à 2021 avant de voir ces voitures dans les rues de la ville pour la première fois.

«C’est dommage car la Titans RX est plus accessible pour nos pilotes locaux. D’ailleurs, nous avions déjà commencé à plancher sur des partenariats afin de faire courir certains Québécois dans la série pour notre course de Trois-Rivières.»

Ceci dit, rien ne change en ce qui a trait au reste de la programmation, du moins pour l’instant. «Nous sommes confiants qu’en 20 semaines, la propagation du virus se sera estompée. C’est un avantage que nous avons, contrairement aux ligues sportives nord-américaines.»

Fugère et son équipe étudient la possibilité d’attirer une autre série d’envergure, probablement des États-Unis, pour la fin de semaine destinée au rallycross.

Sinon, le week-end sur circuit routier des 7, 8 et 9 août n’est pas encore compromis. Il devrait donc y avoir des courses de NASCAR Pinty’s et de la Formule 3 américaine, les deux séries principales de cette portion du GP3R.

Pas de changements à l’horaire non plus pour la CTCC, le SuperProduction Challenge, la Coupe Nissan Micra et la Formule 1600.