Pas de gala avant la Classique hivernale

QUÉBEC — Plusieurs partenaires et employés des Cataractes de Shawinigan, le président Roger Lavergne en tête, ont assisté au gala de samedi à Québec. S’il est un peu tôt pour plancher sur une troisième soirée de boxe à Shawinigan en collaboration avec Eye of The Tiger Management, Lavergne confirme que l’intérêt demeure bien présent.

Il faut comprendre que l’état-major concentre actuellement ses énergies sur la planification des activités entourant le 50e anniversaire de la concession. «On prépare une certaine Classique hivernale à Saint-Tite, ça occupe pas mal de notre temps», sourit Lavergne, qui se projette tout de même dans l’avenir.

«On ne ferme pas la porte pour un gala de boxe en 2019. Il y aura des opportunités, nous sommes attentifs. Mais en ce moment, c’est le fan de boxe qui parle, pas l’organisateur.»

Roger Lavergne a rappelé à quel point le courant avait passé entre lui et Estephan. Les deux se parlent régulièrement. «Nous sommes devenus amis, Camille a été bien accueilli à Shawinigan et nous avons eu deux belles soirées, surtout la dernière.»

Il faut dire que la carte de Québec en était une de qualité aussi. Cela donne des munitions aux deux partenaires pour construire quelque chose. L’amateur de boxe qu’est Lavergne a apprécié la hargne du Montréalais Batyr Jukembayev, qui a conservé sa fiche intacte (14-0, 12 K.-O.) samedi soir. Il avait de bons mots aussi pour Vincent Thibault de Québec.

«Un gars comme François Pratte, qui vient de Trois-Rivières, pourrait très bien s’insérer sur un programme de boxe à Shawinigan. Et il y en a d’autres comme lui. On a l’embarras du choix!»

De toute façon, Lavergne et son équipe comprennent que Simon Kean, la tête d’affiche des deux galas présentés au Centre Gervais Auto plus tôt cette année, a atteint un autre niveau de visibilité.

«Il se dirige vers les plus hauts sommets. Je serais surpris qu’il repasse par Shawinigan. C’est certain qu’on aimerait ça, mais il avance et on ne peut pas l’en empêcher.»

Ça, c’était avant la dure défaite encaissée contre Carman, quelques heures plus tard.

Les choses peuvent changer rapidement dans le monde de la boxe.