Jean-Philippe Parr a remporté les honneurs de la dernière étape du circuit scolaire provincial grâce à une ronde de 70, mardi au Ki-8-Eb.

Parr, maître chez lui

TROIS-RIVIÈRES — Jean-Philippe Parr a profité de l’une de ses rares occasions de disputer un tournoi «à domicile» pour s’imposer sur ses terres, mardi au Ki-8-Eb. Le golfeur de Saint-Célestin a en effet remporté la cinquième et dernière tranche du Circuit-école sport-études, grâce à un excellent rendement cumulatif de -3 au terme des deux rondes de compétition.

En vertu de ses cartes de 71 et 70, l’athlète de 14 ans s’est ainsi offert une priorité de quatre coups au sommet du classement qui regroupait 94 joueurs. «Ç’a bien été, j’ai bien joué», a laissé tomber le gagnant à sa sortie du terrain. «Je connais bien le terrain alors ça m’aide parfois à connaître les endroits plus stratégiques où frapper la balle.»

Sur les allées du Ki-8-Eb, son aigle inscrit au trou numéro 11 animait particulièrement les discussions. Après un bon coup de départ, qui l’a laissé à 240 verges du fanion, il a placé sa seconde claque à cinq pieds de la coupe avant de réussir son roulé pour retrancher deux coups à cette normale 5.

Au-delà du pointage, sa performance a de quoi épater, compte tenu qu’il a tenu tête à des adversaires qui avaient jusqu’à 18 ans. Entraîneur-chef de la structure sport-études de l’Académie les Estacades, Yannick Bibeau était ravi par la qualité de son jeu. C’est que, deux semaines plus tôt, Parr avait aussi remporté la quatrième tranche du Circuit-école sport-études, présentée à Terrebonne. «C’est assez rare qu’on voit un jeune de son âge gagner un tournoi du genre. Et là, il vient d’en gagner deux de suite. Il est d’ailleurs le seul à avoir gagné deux tournois sur ce circuit cette saison. Et l’autre tournoi auquel il avait participé dans la saison, il avait fini troisième», a souligné Bibeau.

Un quatuor talentueux

Parr n’est pas le seul golfeur de la région à s’être distingué au cours des deux derniers jours sur les allées du Ki-8-Eb. Trois autres membres du sport-études de l’Académie les Estacades ont aussi percé le top 25.

Le Nicolétain Félix-Antoine Levasseur a notamment flirté avec le peloton de tête. Après une carte de 74 lundi, il a enchaîné avec un 78 mardi pour terminer en cinquième position.

Anthony Gagnon, de Maskinongé, a pour sa part terminé en 23e place, tandis que le Trifluvien Thomas Lemay, âgé de 13 ans seulement, a complété ses deux rondes en 24e position.

D’ailleurs, même s’il ne mise pas sur une délégation trop nombreuse, l’entraîneur-chef Yannick Bibeau se dit impressionné par la qualité des golfeurs sous sa gouverne.

Globalement, les quatre golfeurs des Estacades ont terminé en deuxième place du classement par équipe, à 12 coups derrière les vainqueurs, sur un total de 12 équipes en lice.