La victoire de Jean-Philippe Par (au centre) en fin de semaine à Lachute s’ajoute à plusieurs accomplissements dignes de mention d’un été qui fut mémorable pour lui.

Parr ira au Championnat canadien

TROIS-RIVIÈRES — Parions que Jean-Philippe Parr se souviendra longtemps de l’été de ses 15 ans, son premier chez les juniors. L’adolescent de Saint-Célestin a bouclé une séquence exceptionnelle il y a quelques jours en remportant la Série d’automne Premiers élans, un rendez-vous prisé des meilleurs espoirs du paysage golfique au pays.

En signant des cartes de 68, 72 et 73 au terme des trois rondes de jeu du prestigieux parcours numéro un du Club de golf Lachute, Parr a mérité son billet pour le Championnat canadien junior masculin 2020, à Kamloops en Colombie-Britannique.

Parr (Ki-8-Eb) a distancé par un seul coup l’Ontarien Owen Kim ainsi que les Québécois Malik Dao (Summerlea) et Félix Bouchard (Vallée du Richelieu).

La Série d’automne Premiers Élans vise à identifier les golfeurs les plus prometteurs au Canada. À Lachute, on comptait 99 golfeuses et golfeurs, dont 72 garçons. Non seulement Parr a su se distinguer de la compétition, il a joué 213 sur les 54 trous du tournoi pour terminer à -3. Or, le parcours de Lachute est reconnu comme un excellent défi, ayant vu défiler quelques légendes du golf, dont Arnold Palmer.

Cette victoire s’ajoute à plusieurs autres accomplissements dignes de mention pour la jeune étoile régionale de la petite balle blanche. Il y a quelques semaines à peine, grâce à une invitation de Golf Canada, Parr a eu le privilège de fouler les verts du Royal Portrush Golf Club en Irlande du Nord, le même site ayant accueilli le plus récent Omnium britannique.

Plus tôt cette année, il a triomphé lors d’un tournoi de l’American junior golf association, en Pennsylvanie. Il en a impressionné plusieurs au Championnat de golf amateur du Québec. Malgré ses 14 ans, bientôt 15 à ce moment, Parr était parvenu à se hisser dans le top 10 (neuvième). Pas si mal, pour celui qui était alors le plus jeune golfeur dans les allées!

Il a aussi bien paru au Championnat provincial junior québécois, finissant là aussi neuvième. L’un de ses rares faux pas fut une décevante 32e place au Championnat canadien junior, ce qui constituait néanmoins une première pour lui sur un tel plateau national. Gageons qu’il voudra se reprendre à Kamloops en août 2020, son billet désormais en poche pour cet événement d’envergure.