Même si les conditions étaient déjà bonnes pour procéder à l’ouverture de la saison, les dirigeants de Vallée du parc ont été dans l’obligation de la reporter la semaine dernière en raison des nombreux arbres endommagés par la neige. Maintenant que la situation a été réglée, les skieurs sont conviés ce jeudi pour les premières descentes.

Ouverture jeudi pour Vallée du parc

SHAWINIGAN — Après avoir jonglé avec différentes dates d’ouverture pour la saison 2018-2019, Vallée du parc accueillera ses premiers skieurs de la saison jeudi.

La direction croyait être en mesure d’ouvrir le centre de glisse vers le 28 novembre. L’ouverture a été reportée au 30 novembre, puis à lundi. Mais les récentes averses de pluie forcent la remise de l’ouverture au 6 décembre.

«Ça devrait être la bonne date. S’il peut arrêter de nous mouiller sur la tête!», lance le directeur général, Alain Beauparlant.

La tempête de neige mouillée de la semaine dernière a causé bien des dégâts, brisant des arbres et abîmant le câblage électrique. Ces problèmes ont été réglés. La direction souhaite maintenant que Dame Nature soit un peu plus collaboratrice.

«Avec la pluie d’hier (dimanche), la montagne est super glacée. Il faut attendre que l’eau s’évapore. On attend du froid. Cela va assécher la neige. Mardi et mercredi, on va damer les pistes. Ça va faire une neige granuleuse et on aura de meilleures conditions. En plus, on annonce de deux à quatre centimètres de neige (jeudi). Ce sera parfait», ajoute M. Beauparlant.

La bonne quantité de neige dans la montagne fait en sorte que malgré le redoux des derniers jours, Vallée du parc ne risque pas de se retrouver d’ici peu avec des secteurs à découvert. Le retour des températures froides va aussi permettre de fabriquer de la neige. Vallée du parc prévoit lancer sa saison avec sept pistes ouvertes sur 25, principalement situées en face du chalet.

«Ouvrir un 6 décembre, c’est quand même huit jours plus tôt qu’en 2017, note le directeur général. Les gens ont hâte, l’hiver est installé, les skieurs attendent qu’on donne le go. On aime mieux retarder l’ouverture, mais être ouvert à temps plein avec de super belles conditions. Et avec sept pistes, les gens vont pouvoir s’amuser.»