Le propriétaire du Synergy Performance, Raphaël Gauthier, dans sa salle d’entraînement réaménagée.
Le propriétaire du Synergy Performance, Raphaël Gauthier, dans sa salle d’entraînement réaménagée.

Ouverture des gyms: une annonce qui fait des heureux

TROIS-RIVIÈRES — La fermeture des salles d’entraînement a fait couler beaucoup d’encre au Québec, ces derniers temps. L’annonce de la ministre déléguée à l’Éducation, responsable du Loisir et du Sport, Isabelle Charest, en a ravi plus d’un dans la région.

Si certains ont défié les autorités, tous s’entendent pour dire qu’il était temps et plusieurs gyms de la région rouvriront leurs portes à compter du 22 juin prochain.

Le propriétaire du centre d’entraînement Synergy Performance, Raphaël Gauthier, ne cachait pas sa joie, lorsque rejoint mercredi après-midi.

«Je suis super content pour la clientèle. On avait commencé à ajuster nos installations intérieures et maintenant il ne reste qu’à finaliser le tout.»

L’entreprise avait déjà mis en place des cours extérieurs durant la fermeture des salles afin de ne pas laisser les passionnés bredouilles. Le propriétaire souhaite continuer d’offrir ces cours en plus de ceux offerts à l’intérieur.

«En raison des contraintes, à l’intérieur, on va pouvoir accueillir de 10 à 12 personnes. En offrant la possibilité de s’entraîner également dehors, ça permet d’offrir à un plus grand nombre de pratiquer l’entraînement physique.»

Ces modifications nécessitent toutefois des coûts supplémentaires pour Raphaël Gauthier.

«Naturellement, il faut plus de personnel, on doit également acheter du matériel supplémentaire. Plusieurs ont pu le constater durant le confinement, ce genre d’équipement est assez dispendieux», a-t-il lancé à la rigolade.

M. Gauthier affirme avoir respecté à la lettre les recommandations du gouvernement, et ce, dans l’optique de montrer l’exemple à ses clients.

«Je n’allais même pas m’entraîner dans mon propre gym. En étant propriétaire, je pouvais, mais je voulais être solidaire de ma clientèle. Je donnais plutôt des cours de groupe en ligne de mon sous-sol. Par contre, plus ça allait et plus la frustration se faisait sentir. En mon sens, c’était le temps que cette annonce survienne.»

Grâce à une plateforme en ligne, le propriétaire du Synergy Performance ne voit pas de complication en lien avec les horaires et l’achalandage.

«Ce sont des cours de groupe. Il y a un horaire et via la plateforme les gens peuvent s’inscrire et lorsque c’est complet, les clients peuvent joindre une liste d’attente. C’est simple et efficace.»

De son côté, la gestionnaire du Énergie Cardio de Trois-Rivières, Viviane Fiset, a avoué être très fébrile et excitée à l’idée d’ouvrir à nouveau les portes.

«Ça fait un mois et demi que l’on travaille fort à adapter notre gym en conséquence et on a extrêmement hâte que ça recommence.»

L’entreprise est plus que prête à débuter pour le lundi 22 juin.

«En réalité, on croyait être en fonction depuis le 1er juin. Tout est en place, il ne manque que les clients.»

Dans la foulée des choses, le centre Énergie Cardio de Trois-Rivières a également offert des cours à l’extérieur et la réponse du public a été positive. Pour la suite des choses, Viviane Fiset s’attend à ce que les clients doivent sélectionner une plage horaire en vue de s’entraîner pour les premières semaines. L’entreprise prendra le temps de bien analyser les différentes conditions de la santé publique et s’adaptera en conséquence.