Le gardien Lucas Fitzpatrick et les Cataractes disputeront trois matchs en moins de 48 heures dans les Maritimes ce week-end.

«On s’en va dans la bonne direction»

Trois-Rivières — Revigorés par leurs deux victoires du week-end dernier, les Cataractes de Shawinigan ont pris la route des Maritimes où ils auront droit à une éreintante commande de trois matchs en moins de 48 heures. L’escapade s’amorcera d’ailleurs avec une visite aux Islanders de Charlottetown, vendredi soir sur l’Île-du-Prince-Édouard.

Pour l’entraîneur Daniel Renaud, les gains aux dépens des Olympiques et des Saguenéens reflètent bien la progression collective. «On a l’impression qu’on s’en va dans la bonne direction. Au-delà de la fiche, on garde l’emphase sur le processus. Les joueurs ont bien acheté les éléments sur lesquels il fallait travailler, notamment l’importance de la gestion de rondelle.»

Malgré les deux victoires, le pilote soutient ne pas avoir ressenti une approche différente de ses équipiers cette semaine à l’entraînement. «On n’a pas eu de problème au niveau de la motivation cette année. Ça n’a pas changé cette semaine. Les gars se sont présentés à l’aréna comme d’habitude», souligne Renaud, qui compte bien utiliser chacun des 24 joueurs ayant fait le voyage dans les Maritimes au cours du week-end.

Sans surprise, Lucas Fitzpatrick obtiendra le départ face aux Islanders, vendredi. Pointé du doigt pendant la séquence difficile de sept revers, le portier néo-écossais a rebondi de brillante façon lors de deux derniers matchs. «On espère qu’il va continuer sur sa lancée. Il a livré le genre de performance qu’on sait qu’il est capable de donner», souligne son entraîneur.

Les Cataractes s’arrêteront aussi à Moncton, face aux Wildcats, samedi et à Bathurst, face au Titan, dimanche.