L'entraîneur des Cataractes, Daniel Renaud.

«On laisse des points sur la table»

TROIS-RIVIÈRES — Malgré une bonne performance globale, les Cataractes ont baissé pavillon 6-4 devant les Saguenéens à Chicoutimi mercredi soir. Cette fois, ce sont les gardiens qui n’ont pas été à la hauteur. Les hommes de Daniel Renaud ont bataillé jusqu’à la fin, mais ils ne sont pas parvenus à rattraper leurs hôtes.

«On laisse des points sur la table depuis un mois. Beaucoup trop. Les Saguenéens ont à peine 10 tirs dangereux dans le match. Et ça inclut leurs buts, qui n’ont pas tous été marqués sur de vrais tirs dangereux. Nos gardiens n’ont pas livré une grande performance», rageait Daniel Renaud.

Justin Blanchette et Antoine Coulombe ne sont pas les seuls à avoir connu un match ordinaire. À son retour au jeu après une absence de cinq matchs, le vétéran de 20 ans Vincent Senez a complété un trio avec Anthony Imbeault et Valentin Nussbaumer, une combinaison qui termine le match avec un différentiel combiné de -9. «Nos jeunes ont été sensationnels. On va avoir besoin d’une plus grande contribution de nos plus vieux. On n’en a pas une tonne, ils vont se reconnaître. Nous avons besoin de constance.»

Imbeault, Max-Antoine Mélançon, Jan Drozg et Mavrik Bourque ont marqué les filets des Shawiniganais, qui vont maintenant se préparer à la visite des Islanders de Charlottetown vendredi soir.