Isabelle Gagnon
Collaboration spéciale
Isabelle Gagnon
Par contre, si votre sommeil nocturne a été altéré, le choix de placer dans votre journée, un peu après le dîner, une petite sieste de quinze à vingt minutes maximum peut s’avérer très bénéfique.
Par contre, si votre sommeil nocturne a été altéré, le choix de placer dans votre journée, un peu après le dîner, une petite sieste de quinze à vingt minutes maximum peut s’avérer très bénéfique.

La récupération, l'arme à ne pas négliger