Pour le doc Mailloux, la spontanéité et le talent de Simon Kean pourraient faire du boxeur de Trois-Rivières l’une des personnalités sportives parmi les plus populaires au Québec.

«On a un deuxième Maurice Richard», selon le doc Mailloux

Trois-Rivières — C’est connu, Pierre Mailloux est un grand fan du boxeur Simon Kean. On en a encore eu la preuve, mercredi, alors qu’il a dressé des parallèles entre le pugiliste de Trois-Rivières et le hockeyeur Maurice Richard.

Trois-Rivières — C’est connu, Pierre Mailloux est un grand fan du boxeur Simon Kean. On en a encore eu la preuve, mercredi, alors qu’il a dressé des parallèles entre le pugiliste de Trois-Rivières et le hockeyeur Maurice Richard.

Invité à prendre la parole dans une conférence de presse annonçant l’organisation des Gants de bronze par le club Performance, le doc Mailloux a vanté la personnalité de celui qui est de plus en plus en vue dans la catégorie des poids lourds en Amérique du Nord.

«Il a le physique de l’emploi et il s’entraîne sérieusement. Je suis sûr qu’on a, à Trois-Rivières, un futur champion du monde et ce sera une belle vitrine pour la ville et le Canada français. J’ai à cœur ma nation. Simon, il a de la graine de champion et une grande capacité d’attraction.»

L’initiative du Performance de nommer les deux personnalités comme présidents d’honneur de l’événement n’est donc pas surprenante. «Maurice Richard n’était pas juste un bon joueur de hockey. Des grands athlètes, on en a eu en masse, mais pas avec une telle spontanéité. C’est là que Simon le rejoint.»

Le doc Mailloux souligne par le fait même la personnalité du protégé de Eye of the Tiger Management pour expliquer sa comparaison avec le célèbre numéro 9. «C’est un être d’une grande simplicité avec une qualité d’entregent. Il n’est pas l’athlète typique qu’on a dressé, à qui on chuchote quoi dire et quoi répondre en public.»