Christophe Proulx et Samuel Frigon caressaient de grandes ambitions pour la première épreuve de la Triple couronne.

«On a ramé pour la victoire»

BAINBRIDGE, NEW YORK — Christophe Proulx et Samuel Frigon caressaient de grandes ambitions pour la première épreuve de la Triple couronne de canot long parcours. Après avoir chauffé ses idoles de jeunesse, Steve Lajoie et Andrew Triebold, pendant la moitié du parcours, le duo mauricien a finalement rallié l’arrivée en quatrième position, à Bainbridge.

Pour cette première épreuve majeure de la saison, le jeune tandem avait les yeux sur la victoire et admet avoir ramé en conséquence. Cependant, les deux Mauriciens étaient ralentis par des virus et n’ont pu suivre la cadence infernale pendant près de huit heures.

«Dans la première moitié de la course, on a ramé pour la victoire. On a vraiment essayé de gagner alors on n’a pas de regret», a indiqué Frigon, qui fera équipe avec Guillaume Blais lors de la Classique internationale de canots de la Mauricie.

De son côté, Proulx se disait ravi de la course, malgré une baisse de régime. «J’ai eu une chute d’énergie qui est arrivée tout d’un coup. Par après, on n’était plus capable de revenir. Mais c’était le fun aujourd’hui de pouvoir ramer avec des gars comme eux (Lajoie et Triebold). On a quand même prouvé quelque chose.»

Tout juste derrière, Jimmy Pellerin et Joël Lacroix ont hérité de la cinquième place, un résultat qu’ils avaient justement en tête avant le départ. «On a réussi à se tenir avec Guillaume (Blais) et Serge (Corbin) pendant un bout. Mais ils ont réussi à prendre une avance à un moment. On a donc décidé de jouer intelligent et conserver notre position plutôt que de se brûler pour tenter de rejoindre le peloton de tête», a commenté Pellerin.

Une vilaine coupure
La course de Cooperstown peut parfois réserver certaines surprises et Serge Pagé l’a appris à la dure. Quittant le trajet du regard pendant une fraction de seconde, il a reçu une branche en plein visage qui lui a laissé une vilaine et profonde coupure sur le côté de la tête. Malgré cet incident qui leur a fait perdre une trentaine de secondes, Côté et son coéquipier Vincent Bellemare ont tout de même réussi à remonter jusqu’en 12e position.

Une quinzaine de secondes derrière, le Trifluvien Guy Rousseau et son coéquipier Pierre-Olivier Quesnel, de Laval, ont obtenu la 13e place. Ensuite, le duo de Charles Darchen et Sylvain Greffard s’est classé 22e tandis que Simon Dessureault a terminé 26e en compagnie de l’Américain Tim Chapple.

Par ailleurs, trois rameurs de la région ont vécu leur baptême, lundi sur la rivière Susquehanna. Anthony Massicotte (qui ramait avec l’Américain Sean Brabant) a pris le 37e rang. De son côté, Dominic Paquin (qui était jumelé à Daniel St-Arnaud) a surmonté un début difficile – Paquin a brisé sa rame dès les premières minutes – avant de revenir jusqu’en 41e position. Quant à Jérémie Fortin, il a pris le 47e échelon en compagnie de René Joly.

En C1, Tommy Pellerin s’est offert une victoire convaincante devant Nick Walton au terme de 70 miles et 8 h 19 m 24 s d’effort. Le podium a été complété par Normand Mainguy tandis que Luc Mercier a terminé quatrième.

Enfin, chez les amateurs, le duo père-fils composé de Gaétan et Yannick Daviault a bouclé pour la première fois le parcours de la General Clinton Canoe Regatta.