Marc-André Bergeron a disputé son dernier match professionnel avec les Monsters de Cleveland la saison dernière.

Olympiques: le temps presse pour Bergeron

Il commence à se faire tard, très tard même pour Marc-André Bergeron, dont le rêve olympique demeure malgré tout bien vivant.

Même si l’ex-défenseur de la LNH n’est toujours pas parvenu à s’entendre avec un club en Europe, il s’accroche à son ultime objectif de carrière de hockeyeur: une participation aux Jeux de PyeongChang, en février en Corée du Sud.

«Tout est encore possible, mais je dois recommencer à jouer bientôt», convient l’athlète de Trois-Rivières.

Un haut placé de Hockey Canada a rejoint le clan Bergeron il y a quelques jours pour s’informer de son statut.

Nul doute qu’il figure parmi les joueurs qui intéressent les bonzes de la sélection nationale, mais ceux-ci auront l’embarras du choix lorsque viendra le moment de choisir les heureux élus.

«Ils vont regarder dans la KHL, en Suisse, en Suède et en Autriche. C’est pour ça que je dois me trouver du travail rapidement. J’aime beaucoup l’option de l’Autriche, ce serait un beau projet familial.»

Approché par des équipes

Chose certaine, Bergeron est beaucoup moins «sélectif» que l’automne dernier.

«Je suis toujours à l’écoute, des équipes se montrent intéressées et il me reste un peu de temps. Je sais qu’est-ce que je pourrais amener à une formation canadienne aux Jeux. Je serais très à l’aise d’être utilisé en avantage numérique, par exemple.»

L’ancien défenseur du Canadien garde la forme, malgré l’éloignement de la compétition. Une possibilité s’offrait à lui de retourner à la Coupe Spengler, mais il préférait ne pas courir le risque de se blesser, même s’il s’agit sans doute d’un bon tournoi pour évaluer les joueurs à l’approche des Olympiques.

«Je me dis que d’ici la mi-janvier, les chances de recevoir un appel et de m’entendre avec un club en Europe restent bonnes. Sinon, j’imagine que ce sera le temps de penser à la retraite officiellement.»
Bergeron, 37 ans, a disputé près de 500 matchs dans la LNH et plus de 130 en Suisse.