Le capitaine des Estacades Tommy Luneau et ses coéquipiers ont hâte de retrouver les Chevaliers, vendredi à Lévis. Les deux équipes s’affronteront aussi dimanche après-midi, 13 h, à Trois-Rivières.

Objectif: gâcher le party!

Trois-Rivières — Les Chevaliers de Lévis sont imbattables cette saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. On ne vous lance pas cette formule au sens figuré: les adolescents de la rive-sud de Québec, dirigés par Mathieu Turcotte, ont gagné leurs 20 matchs depuis le 31 août!

De ces 20 gains, deux ont été arrachés aux mains des Estacades. Le 21 octobre, lors du premier duel, les Chevaliers s’étaient imposé 4-3 en prolongation. La partie suivante s’était soldée par un écart de trois buts (6-3).

Vendredi à l’Aréna de Charny, les deux grands rivaux se retrouveront pour la troisième fois de l’année. Est-ce que ce sera la bonne pour les Estacades? Dans le vestiaire, les joueurs des Estacades sont gonflés à bloc, d’autant plus qu’ils les affronteront de nouveau dimanche, cette fois au Complexe sportif Alphonse-Desjardins.

«Oui, on va chercher une motivation supplémentaire», tranche le capitaine Tommy Luneau, qui se veut le porte-parole de son groupe. «On s’est préparé toute la semaine, ça fait longtemps qu’on en parle. On se crinque entre nous, ce serait vraiment le fun de les battre!»

Joshua Roy, 15 ans, a 47 points en 20 matchs.

Les Trifluviens connaissent encore un bon début de campagne dans le circuit québécois, avec 11 victoires en 19 rencontres. Ils pointent au cinquième rang du classement général, mais se retrouvent coincés dans une division très compétitive, qui compte notamment les Chevaliers et le Séminaire Saint-François. Malgré toutes ces réussites, Luneau et ses entraîneurs estiment que la prestation dans le revers de 4-3 à Lévis fut la meilleure, du moins jusqu’ici. «C’est pour ça qu’on croit en nos chances», souligne le capitaine.

Une étoile en Joshua Roy

Le nom de Joshua Roy est sur toutes les lèvres dans le petit monde du hockey québécois ces jours-ci. Du moins, il attire les regards des amateurs du midget AAA ainsi que des recruteurs. En 20 matchs, il a déjà enfilé 23 buts! C’est sans compter ses 24 passes. Avec 47 points, il domine le classement de la LHMAAAQ. «Il a cinq tours du chapeau et nous ne sommes qu’à la moitié de la saison», s’exclame l’entraîneur adjoint Francis Nolin.

On dit que le jeune homme est doté d’un tir foudroyant. «Il est toujours sur la feuille de pointage. Je ne sais pas si on peut le comparer à Alexis Lafrenière, mais il est bon», ajoute l’entraîneur-chef des Estacades Frédéric Lavoie, tout en concédant qu’il y a bien une rivalité entre les Chevaliers et son équipe.

«C’est toujours le fun contre eux. On les a croisés souvent dans des matchs importants et en séries éliminatoires. Comme préparation pour le Challenge midget AAA, dans un mois à La Baie, difficile de demander mieux! En plus, c’est un club qui ressemble au nôtre. Ils ne donnent pas grand-chose en défensive, ce sera une dure bataille.»

Cinq autres victoires de suite séparent les Chevaliers du record de la ligue (25), détenu par les Gouverneurs de Sainte-Foy de la cuvée 1984-85. Il y a quelques semaines, ils ont battu la marque pour le meilleur départ de l’histoire dans la ligue avec 17 victoires. Ils ont concrétisé leur entrée dans le livre des records contre... les Estacades.