L’équipe juvénile du Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph aura deux adversaires: les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne et le froid!

Objectif Bol d’or... au pôle Nord!

Trois-Rivières — Le mercure indiquera -7 degrés Celsius vendredi soir, à Longueuil. Tout compte fait, l’équipe juvénile du Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph aura deux adversaires: les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne et le froid!

Selon les prévisions météorologiques disponibles jeudi en fin de journée, la température ressentie vendredi sur la rive-sud de Montréal atteindra -15 degrés Celsius. C’est pire que ce à quoi ont droit les joueurs de la NFL à Green Bay ou Chicago, lors des rencontres éliminatoires du mois de janvier!

«Je n’ai jamais vu ça comme joueur ou entraîneur», dit l’entraîneur de l’équipe Hugo Gélinas, conscient que le match ne se gagnera pas en finesse dans ces conditions!

«On va sortir les gars dehors en après-midi pour les habituer au climat. Je suis confiant qu’on connaisse un bon match. Nous gardons de bons souvenirs d’une rencontre disputée chez eux il y a deux ans...»

À l’automne 2015, les Trifluviens avaient vaincu les Dynamiques sur leur terrain, en route vers la finale du Bol d’or. Voilà que deux ans plus tard, ces deux mêmes équipes se retrouvent dans le carré d’as, mais avec des joueurs différents.

«Nous avons tapissé le vestiaire de photos de cette fameuse victoire pour motiver nos joueurs.»

Le SSJ a conclu la saison avec une fiche de 6-2, à égalité au sommet avec l’école secondaire Saint-Stanislas (Saint-Jérôme) et Charles-Lemoyne.

Gélinas estime qu’avec les unités spéciales, ses protégés pourraient surprendre les Dynamiques. William Abran, un étudiant de quatrième secondaire, compte deux touchés sur des retours de botté d’envoi cette saison tandis que William Thiffeault, le capitaine d’équipe, excelle autant comme porteur de ballon que botteur de précision.

Ce dernier s’est fait le porte-parole de ses coéquipiers, à l’aube de la partie la plus importante de leur jeune carrière.

«Plus il fait froid, mieux c’est dans le monde du football, sourit l’adolescent. Il y a plein de finissants ici qui veulent finir en beauté. On veut gagner pour nous, mais aussi pour les anciens. En plus, les joueurs de Charles-Lemoyne sont reconnus pour leur arrogance. Ils sont très physiques aussi, sauf qu’on peut les battre avec notre vitesse.»

Le match est prévu pour 19h30.

Déjà les finales

En division 2, le Vert et Or cadet et les Vikings juvéniles de Champagnat se battront pour le titre interrégional, dimanche au Stade Diablos. Le match du Vert et Or commence à 11 h tandis que les Latuquois sauteront sur le terrain à 15 h.

Au SSJ, la bande d’Alexandre Thibaudeau prend goût aux victoires depuis deux ans, le Vert et Or campant le rôle de champion défendant de la compétition. Ils affronteront Deux-Montagnes dimanche.

Le quart-arrière Simon Brunelle et son receveur Xavier Gaillardetz seront à surveiller du côté des locaux.