«C’est une bonne façon de redonner à l’organisation et en même temps aux jeunes, de pouvoir leur procurer quelques conseils» - Michaël Bournival.

Nouveau rythme de vie pour Michaël Bournival

SHAWINIGAN — Le jeune retraité du hockey, Michaël Bournival était sur la glace du Centre Gervais Auto en compagnie des jeunes qui participent à la première édition de l’Académie de hockey des Cataractes, vendredi. Il en a profité pour prodiguer de judicieux conseils à la prochaine génération de hockeyeurs.

Celui qui a évolué pendant quatre saisons avec les Cataractes de Shawinigan, dont deux en tant que capitaine, se sentait privilégié de patiner avec les jeunes de l’Académie des Cataractes. «J’ai joué pendant quatre ans avec les Cataractes et j’ai eu beaucoup de plaisir ici. Ce sont eux qui m’ont donné ma chance et ça fait partie d’une grande partie de ma carrière. C’est une bonne façon de redonner à l’organisation et en même temps aux jeunes, de pouvoir leur procurer quelques conseils», a déclaré l’athlète de 27 ans.

Le Shawiniganais avait annoncé qu’il prenait sa retraite du hockey en juin dernier, en raison des nombreuses blessures qu’il a subies au cours de sa carrière. Bournival, reconnu comme un travailleur acharné, vient de passer son premier été sans avoir à s’entraîner. Pourtant, il confie s’y être bien adapté.

Bournival a transmis son expérience aux jeunes de l’Académie de hockey des Cataractes, vendredi.

«C’est sûr que c’est différent comme été, mais je vis très bien avec ça. Je suis habitué de m’entraîner et là, le rythme a complètement changé. C’est la première fois de l’été que je porte les patins», a-t-il mentionné. Celui qui a récolté 204 points en 201 parties dans l’uniforme shawiniganais est aussi papa depuis janvier dernier, ce qui amène un tout autre train de vie. «Ça change le style de vie un peu. C’est le fun de passer du temps en famille. J’ai passé l’été au complet avec ma fille, ce n’est pas tout le monde qui a la chance de faire ça.»

DE NOUVEAUX DÉFIS COGNENT À SA PORTE

À l’approche des camps d’entraînement professionnels qui s’ouvriront en septembre, celui qui était capitaine des Cataractes lors de leur conquête de la Coupe Memorial en 2012 ne croît pas qu’il aura le temps de s’ennuyer. Au contraire, il entreprendra des études en kinésiologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières à l’automne et il a récemment reçu une offre pour faire partie d’une équipe d’entraîneurs au Séminaire Saint-Joseph. Quelques détails sont encore à confirmer, mais Bournival devrait entraîner les joueurs de 14 ou 15 ans.

«Mon retour à l’université devrait occuper la majeure partie de mon temps. Je demeure dans le domaine du hockey parce que je vais aussi coacher une équipe au Séminaire Saint-Joseph. Je suis juste excité envers les nouveaux défis. C’est sûr que ça fait longtemps que je ne suis pas allé à l’école, c’est un peu stressant, mais je pense que je vais très bien m’en sortir», a-t-il indiqué.

Le Shawiniganais Michaël Bournival a chaussé les patins pour la première fois depuis qu’il a annoncé sa retraite, en juin dernier.

C’est grâce à ses six saisons dans la Ligue américaine de hockey (AHL) que Bournival aura beaucoup de bagage à transmettre aux jeunes hockeyeurs du Séminaire Saint-Joseph. «Je trouve que ça va être une belle expérience pour moi comme c’est ma première année de coaching. C’est sûr que je vais apporter mon expérience, j’ai vécu beaucoup dans le hockey. Ma mission est vraiment de leur apprendre le travail et la discipline parce que c’est ce qui m’a fait progresser. J’ai beaucoup à apprendre, mais en même temps, je suis excité par ce nouveau défi», a-t-il conclu.