Les scènes de célébration après un but ont été trop peu nombreuses chez les Draveurs cette saison.

«Notre attaque doit en donner plus»

TROIS-RIVIÈRES — S’ils veulent stopper leur séquence de revers à six, les Draveurs de Trois-Rivières devront relever le niveau de jeu d’un gros cran jeudi soir au Colisée puisque ce sont les meneurs au classement général de la LNAH, l’Assurancia de Thetford Mines, qui débarquent au parc de l’Exposition.

L’équipe dirigée par Alain Côté ne performe pas à la hauteur des attentes depuis l’ouverture des barrières. Le pilote défie ses hommes de lui en donner plus. «Ça prend plus d’engagement, c’est clair. Il faut mieux jouer défensivement, c’est vrai, mais il faut surtout générer plus d’offensive», martèle Côté. «J’ai aimé notre jeu de puissance en fin de semaine dernière. Mais notre attaque doit en donner plus à forces égales.»

Dans une tentative de relancer ses canons Jonathan Bellemare et Nicolas Corbeil, Côté va les séparer jeudi soir. «Il faut provoquer des choses. Parfois, des nouvelles combinaisons, ça amène un peu de fraîcheur.»

Pas question toutefois de prolonger l’expérience de jouer à cinq défenseurs. Les Draveurs vont insérer Julien Gauthier dans l’alignement pour compléter leur brigade. «On l’a essayé, jouer à cinq défenseurs, et ce n’est pas concluant. Dès que tu en perds un, pour une raison ou pour une autre, tu es dans le trouble. On va opter pour plus de stabilité à la ligne bleue.»

Non, Jon Mirasty ne sera pas encore de la partie en fin de semaine. Le renommé bagarreur est disponible, mais les Draveurs n’ont tout simplement pas besoin de ses services en ce moment, alors que les équipes adverses ont de moins en moins de joueurs pour faire ce travail. «Il faut être logique dans ce dossier. Quand nous aurons besoin de lui, on n’hésitera pas à le faire venir.»