Anti Niemi a brillé devant le filet des Canadiens mardi soir face aux Panthers de la Floride.

Niemi le tout-puissant

CHRONIQUE / La première victoire des Panthers en 2019 devra encore attendre et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Antti Niemi ne voulait tout simplement rien savoir, mardi soir. Malgré un pointage de 5-1, cette victoire porte la marque indélébile du vétéran gardien.

Pendant que ses coéquipiers semblaient avoir laissé une bonne partie de leurs jambes à Boston, où ils avaient signé la veille un gain émotif contre les Bruins, l’homme masqué auxiliaire du Canadien était littéralement en transe contre la bande à Jonathan Huberdeau. Parfois critiqué pour ses performances erratiques depuis le début de la saison, le vieux routier s’est offert une nouvelle marque personnelle avec 52 arrêts. Rien de moins!

Avec une telle statistique, vous aurez compris que le Tricolore n’a pas joué un grand match. Tout a commencé par un bête revirement de Michael Chaput qui a offert sur un plateau d’argent le premier but du match à Mike Hoffman. Pour l’ancien des Cataractes, la corde devient de plus en plus courte. Lundi, sa pénalité en fin de match a failli coûter la victoire face aux Bruins. Une deuxième bourde en moins de 24 heures n’aidera en rien sa cote popularité auprès de l’entraîneur Claude Julien. Une visite sur la passerelle le guette assurément.

Par la suite, ça n’a guère été mieux pour le Bleu-blanc-rouge, mis à part que Niemi avait réponse à toutes les salves des jeunes et talentueux attaquants des Panthers. Le héros incontestable de la soirée. Notons aussi la belle poussée individuelle de Jesperi Kotkaniemi sur le quatrième but.

Le match aura tout de même permis à Max Domi de mettre un terme à sa léthargie. Le meilleur pointeur du Canadien a trouvé le fond du filet pour la première fois en 18 matchs. Voilà qui pourrait lui replacer les idées. Au cours des derniers matchs, son indiscipline a été pointée du doigt, avec raison. C’est à souhaiter que ce filet l’aide à mieux canaliser ses énergies.

Mine de rien, le Tricolore pointe maintenant dans le rétroviseur des Bruins de Boston et des Maple Leafs de Toronto tandis que le coussin est un peu plus confortable derrière. Qui l’aurait cru?

Attendons avant de trop s’emballer, mais disons que le portrait est intéressant.