Marie-Ève Nault a été ramenée au bercail par les Patriotes. Elle avait dirigé l'équipe de 2008 à 2009 avant de se joindre à l'équipe nationale du Canada en vue des Olympiques de Londres.

Nault de retour derrière le banc des Patriotes

À l'approche du début de saison dans le soccer universitaire, les Patriotes de l'UQTR ont ramené au bercail l'Olympienne Marie-Ève Nault, qui agira à titre d'adjointe à Durnick Jean au sein de l'équipe féminine.
À la retraite officielle depuis le mois de janvier - elle est maintenant directrice générale du Centre régional d'entraînement et d'évènements de la Mauricie -, l'Olympienne de 2012 et de 2016 savait bien qu'elle allait recroiser le chemin du coaching une fois de retour à Trois-Rivières. L'appel n'a pas tardé à venir de la part de Jean, qui guide les Patriotes depuis l'hiver dernier.
«Il m'a demandé si ça m'intéresserait de m'impliquer à nouveau. Il m'a parlé de son plan, de sa philosophie. Je connaissais sa réputation et on a la même philosophie et vision. Ça me tentait de recommencer à m'impliquer. Être loin du terrain, ça commençait à être difficile. Je savais qu'éventuellement, j'allais revenir au coaching, ça m'intéressait plus que de rejouer. Je l'avais en tête. J'avais eu une super belle expérience quand j'avais dirigé les Patriotes. Je ne pouvais pas dire non!»
Il s'agira en effet d'un retour dans l'uniforme vert et orange pour la Trifluvienne. Nommée adjointe en 2006, elle avait dirigé l'équipe de 2008 à 2009 avant de se joindre à l'équipe nationale du Canada en vue des Olympiques de Londres. Un choix qui s'est avéré payant, puisqu'elle peut maintenant porter une médaille de bronze autour de son cou. Elle était revenue avec l'équipe en 2012 et 2013 à titre de coentraîneure en compagnie de Ghislain Tapsoba avant de retourner sur l'équipe nationale.
En plus de Nault, Philippe Marchand, qui est l'adjoint de Jean avec la formation senior féminine du Club de soccer de Trois-Rivières, s'ajoute au personnel d'entraîneurs des Patriotes. La création de ce nouveau trio signifie ainsi la fin du passage de Ghislain Tapsoba avec l'équipe. Tapsoba avait pris la relève de Nault en 2010 et est resté à la barre de l'équipe jusqu'à l'automne 2016. Il avait laissé sa place d'entraîneur-chef avec l'équipe à Durnick Jean pour la saison hivernale 2017, devenant adjoint.
En 98 matchs de saison régulière automnale, Tapsoba a conservé une fiche de 16 victoires, 65 défaites et 17 matchs nuls.
Tâche ardue
Avec un seul gain lors de la dernière saison extérieure, la tâche sera ardue pour les Patriotes afin de retrouver le chemin du succès. Nault se montre tout de même optimiste, elle qui a fait ses classes sur la scène mondiale en défensive.
«Durnick est allé chercher des recrues qui vont bien aller avec sa philosophie. Ça va prendre des filles motivées, qui veulent travailler et qui ont de l'expérience sur les équipes du Québec et au niveau AAA. Avec le mélange de vétérantes qui sont de retour, et qui ont bien accueillies les recrues, l'ambiance est super bonne. Ca va prendre beaucoup de travail, mais Durnick veut implanter quelque chose que les filles connaissent techniquement et qui sera facile à expliquer et comprendre. Ça va aider.»
Les Patriotes amorceront leur calendrier régulier le 1er septembre en accueillant les Martlets de McGill au stade Gilles-Doucet du Séminaire Saint-Joseph. Les hommes seront aussi en action lors du même soir.