Tucker Nathans a réussi un grand chelem dans la victoire.

Nathans délivre les Aigles!

Trois-Rivières — Le vétéran Tucker Nathans a mis le point d'exclamation à une interminable soirée, mardi soir, alors que son grand chelem en huitième manche a permis aux Aigles de Trois-Rivières d'enregistrer une victoire de 8-4 devant les étoiles japonaises de la Ligue de l'île Shikoku.

Outre Nathans, c'est la météo qui aura volé la vedette sur l'avenue Gilles-Villeneuve. D'abord en retardant le début du match d'une heure. Puis, en forçant l'interruption de la rencontre pendant une autre heure en fin de septième manche. Tout ce désordre a donc conduit les deux équipes jusqu'aux petites heures du matin, mercredi.

Après la claque gagnante du deuxième-but des Aigles, le releveur P.J. Browne est venu mettre un terme aux hostilités en neuvième, non sans s'être compliqué la vie quelque peu au passage en accordant deux points et en remplissant les coussins. Il était rendu minuit et 53 minutes au moment du retrait final.

«Je suis vraiment content de l'effort des gars qui ont su rester concentrer à la tâche, malgré la pluie qui tombait, l'état du terrain et la longueur du match. De la façon qu'on jouait, on sentait que ce n'était qu'une question de temps avant que ça débloque en notre faveur», a souligné Stanton.

Barker brillant

Plus tôt dans la soirée, le lanceur partant Brandon Barker a livré une performance inspirée sur le monticule pendant sept manches. À vrai dire, il n'y a que la vitesse des visiteurs qui a causé des ennuis aux Aigles. Particulièrement en défensive alors qu'on a commis trois erreurs tôt dans le match. Cinq buts volés sont aussi venus compliquer la tâche.

«Encore une fois, notre partant nous a offert un départ de qualité. Il nous a donné une chance pour la victoire en plus de nous permettre de reposer nos releveurs», s'est réjoui le gérant des Aigles.

Même si le pointage peut faire croire le contraire, les deux équipes ont livré un duel serré pendant la majeure partie de la soirée. David Glaude a marqué dès la première manche, après avoir réussi le premier coup sûr du match. À la suite d'une réplique japonaise, Taylor Brennan a tonné avec son septième circuit de la saison, un sommet dans la Ligue Can-Am. Quelques minutes plus tard, les visiteurs ont confectionné un deuxième point qui a tenu le match à égalité jusqu'en huitième manche. Glaude et Francis Désilets a aussi produit un point dans la poussée victorieuse menée par le grand chelem de Nathans.

«Tucker a prouvé a quel point il est un bon frappeur. Même s'il a traversé une petite période plus creuse, il demeure un atout important pour nous. C'était une véritable fusée, la balle qu'il a claquée», s'enthousiasmait Stanton.

Le renfort arrive enfin!

Après de longues semaines d’attente, tout semble maintenant en place pour l’arrivée des joueurs internationaux en provenance de la République dominicaine et du Vénézuéla. Les Aigles ont en effet obtenu la confirmation qu’Alberth Martinez allait mettre les pieds au pays, dès jeudi. Juan Kelly et Jose Santiago devraient suivre d’ici le week-end.

Voilà déjà un bon moment que l’organisation trifluvienne travaille d’arrache-pied pour dénicher des visas de travail pour ces trois joueurs qui devraient avoir un impact considérable sur la formation de T.J. Stanton.

Pour Martinez, il s’agira d’un deuxième séjour dans la cité de Laviolette, après un premier été couronné de succès l’an dernier. À la suite d’un lent départ, il s’était avéré l’un des meilleurs frappeurs des Aigles lors de la course aux séries avant de prendre littéralement les commandes de l’attaque lors de la demi-finale face aux Miners de Sussex County. Tout ça en plus de patrouiller habilement le champ centre.

L’arrivée de ce trio permettra au gérant de souffler un peu, lui qui doit composer avec un alignement réduit et décimé. À ce chapitre, LeVon Washington doit encore s’absenter, depuis quelques jours déjà. L’ancien espoir des Indians de Cleveland, dont la carrière a été sérieusement ralentie par des blessures, en est déjà à sa troisième séquence de repos forcé depuis le début des hostilités dans la Ligue Can-Am. Brandon Bednar est toujours contraint à l’inactivité lui aussi.

Carnet de notes

Les Japonais sont dirigés par Tetsu Yofu, un ancien espoir des White Sox de Chicago. Aujourd’hui âgé de 45 ans, l’ancien lanceur droitier a évolué pendant trois saisons dans le baseball affilié, entre 2003 et 2005, atteignant même le niveau AAA... Les deux équipes se retrouveront mercredi pour le deuxième match de la série (19h). Kevin McNorton sera opposé à Yasumaru Yuya sur la butte.