Le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, était bien heureux de miser sur la présence de l’espoir du NASCAR américain Raphaël Lessard, dimanche, lors de son activité-bénéfice pour le Noël du pauvre. Les deux ont été témoins de la victoire de Kyle Busch en Coupe Monster Energy.

NASCAR: Raphaël Lessard se rapproche de son rêve

Trois-Rivières — Raphaël Lessard sait qu’il a encore beaucoup de chemin à parcourir, mais il est également conscient qu’il se rapproche de son rêve: devenir un pilote NASCAR dans la meilleure série au monde.

Le Beauceron de 18 ans était à Trois-Rivières dimanche pour appuyer la cause du Noël du pauvre, en collaboration avec le Grand Prix de Trois-Rivières. Il y a quelques jours, le plus bel espoir québécois du sport automobile a été engagé pour la saison 2020 avec l’équipe du renommé Kyle Busch, dans la série des camionnettes NASCAR Gander Outdoors Truck, la troisième dans la hiérarchie de cette discipline. Bref, il avait le sourire facile et on pouvait le comprendre!

«C’est un rêve! J’ai travaillé très fort, ç’a pris beaucoup de sacrifices. Je ne pourrais pas être mieux encadré qu’avec l’équipe de Kyle.»

Il faut dire que Lessard est sous les projecteurs de NASCAR depuis un certain temps. Son talent ne fait aucun doute: il a déjà participé à trois courses de camionnettes aux États-Unis, et ce, avant même d’être majeur! Il en a ajouté deux autres depuis qu’il a célébré sa majorité. Lorsque la saison 2020 s’élancera le 14 février au Daytona Super Speedway, ce sera son sixième départ dans cette série. Sauf que pour la première fois, il travaillera dans un environnement stable avec la même équipe. «C’est un énorme avantage», concède Lessard, qui déménagera à Mooresville en Caroline du Nord, pour se rapprocher des installations de Kyle Busch. Le calendrier prévoit 23 courses, échelonnées sur plusieurs mois. Que fera-t-il de ses temps libres?

«M’entraîner sur le simulateur! L’équipe de Kyle Busch a un complexe assez impressionnant, avec un gym sur mesure, un entraîneur et un psychologue sportif. Tous les membres de l’équipe ont accès à cet endroit et j’en ferai partie.»

D’autres espoirs comme lui caresseront tous un objectif commun: se battre pour le titre, qui pourrait alors leur ouvrir des portes. Les camionnettes forment la troisième série d’envergure de NASCAR, derrière la Xfinity et la Coupe Monster Energy, la série reine dans laquelle Busch, justement, a été sacré champion dimanche.

Lessard a regardé l’action du Salon de jeux de Trois-Rivières, en compagnie de dizaines d’amateurs de courses. Le GP3R conserve d’ailleurs une place spéciale dans son cœur, même s’il n’y a couru qu’à deux reprises (2018 et 2019). «La course au Québec, c’est un petit monde. Ça me fait plaisir d’aider le Grand Prix pour une cause comme le Noël du pauvre. J’ai toujours eu le privilège d’avoir de la nourriture sur la table et de beaux Noëls. Je sais que ce n’est pas tout le monde qui a cette chance.»

Plus de 3000 $ amassés

Le GP3R a amassé 3385 $ dimanche, lors de sa fête soulignant la fin de la saison NASCAR chez nos voisins du sud. Le directeur général du Grand Prix, Dominic Fugère, a donné à lui seul près de 500 $ grâce à une victoire... dans son pool de saison!

Du jambalaya a été servi aux quelque 70 personnes présentes. Le DG a même pu brasser ce met traditionnel de la cuisine cajun avec une pagaie de la Classique internationale de canots de la Mauricie, gracieuseté de Paul Gauthier.