Marc-Antoine Camirand a disputé quatre épreuves cette saison. Il espère que sa rencontre avec les décideurs de GM lui permettra de disputer une saison complète en 2018.

NASCAR Pinty's: Camirand rencontrera GM

L'année de rêve de Marc-Antoine Camirand pourrait bien se poursuivre ce week-end au Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville en Ontario. Non seulement s'en promet-il pour l'épreuve de la série NASCAR Pinty's, mais surtout, il rencontrera les grands décideurs de General Motors.
Lorsque Camirand a dévoilé les couleurs de son nouveau commanditaire, GM Paillé de Berthierville, le 15 juin dernier, le propriétaire de l'entreprise, Jean-Claude Paillé, n'avait pas hésité à dire qu'il avait l'intention d'approcher General Motors afin d'obtenir de l'aide pour permettre au pilote de Saint-Léonard-d'Aston de courir à temps plein, mais aussi afin de permettre à Chevrolet d'être autre chose qu'un figurant dans la série NASCAR Pinty's. 
Or, la série canadienne ne sera pas la tête d'affiche ce week-end sur la piste qui portait anciennement le nom de Mosport, mais plutôt les camionnettes de la série NASCAR Camping World lors de l'épreuve commanditée par General Motors, le Chevrolet Silverado 250. Plusieurs patrons de l'entreprise seront donc sur place et ils ont demandé de rencontrer Camirand dimanche matin. «Jean-Claude pousse beaucoup afin d'obtenir de l'aide. Je ne sais pas de ce qu'on va parler... mais j'ai hâte. Est-ce que ça va marcher ou pas? Je ne sais pas, mais on essaye au maximum. On verra dimanche.»
Il serait toutefois surprenant que GM veuille rencontrer le pilote de 38 ans pour lui annoncer de mauvaises nouvelles. Celles-ci viennent habituellement par courriel ou par la poste, comme Camirand l'a constaté trop souvent dans sa carrière. Il se permet donc d'être optimiste, surtout que GM Canada l'a appuyé publiquement sur Facebook cette semaine.
«Ça augure assez bien. Je ne pense pas qu'on est loin. Parfois, je me pince pour être sûr que je ne rêve pas! Je me demande si c'est vrai. Ça arrive sur le tard dans ma carrière, mais enfin, ça arrive. Je ne sais pas où un tel commanditaire était toute ma carrière, mais c'est vraiment incroyable. C'est vraiment du bon monde et Jean-Claude voit le potentiel pour moi, mais pour GM aussi.»
Finir en beauté
Même s'il reste encore trois épreuves au calendrier de la série NASCAR Pinty's, la course au championnat est presque déjà terminée, puisqu'Alex Labbé détient une avance de 36 points sur Kevin Lacroix. Avec son abandon à Riverside, Louis-Philippe Dumoulin n'est plus dans la course. Ce sera donc la victoire qu'il visera dimanche matin, tout comme son frère Jean-François.
«Nous avons terminé au pied du podium au Grand Prix de Trois-Rivières. La voiture de circuit routier est rapide et nous nous présentons ce week-end pour concrétiser le travail exemplaire des équipiers qui sont tout aussi motivés à gagner. C'est d'ailleurs notre objectif pour les trois dernières courses à faire», souligne Louis-Philippe.
Plus tôt cette saison, lors de la première épreuve de l'année, les frères Dumoulin avaient terminé sixième et septième lors de la course présentée au même endroit, une épreuve qui s'était déroulée sous la pluie.
«Ça fait longtemps qu'on en parle, mais je veux gagner! Ça doit avancer. On est plus rapide qu'on l'était en début de saison et j'ai toujours bien fait à Mosport. On avait fait plusieurs changements avant Trois-Rivières et ça avait fonctionné. On se rapproche beaucoup et j'ai hâte que tout tombe en place», ajoute l'aîné de la famille.