Louis-Philippe Dumoulin et son équipe étaient fiers du résultat obtenu vendredi soir à Edmonton.

Nascar Canadian Tire: une deuxième place pour Dumoulin

Le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin a des objectifs ambitieux et il s'est à nouveau donné des chances de les atteindre vendredi soir dernier à Edmonton.
Dumoulin a en effet pris le deuxième rang de l'Alberta Has Energy 300 lors d'une course ponctuée de douze neutralisations, dont deux drapeaux rouges, sur le Edmonton International Raceway. Seul Andrew Ranger l'a devancé au fil d'arrivée.
Dumoulin s'était élancé de la quatrième place et il s'est maintenu parmi les meneurs tout au long de l'épreuve que le Québécois Alexandre Tagliani a mené pendant les 268 premier tours de l'épreuve. Ce dernier a toutefois été victime d'un accrochage au 296e tour. «Nous avons fait une bonne course, menant la majorité des tours, a déclaré Tagliani. Je suis cependant déçu pour l'équipe, car elle méritait mieux que cette 13e place. La course n'a jamais pris son envol. Il y avait des neutralisations incessantes causées par des gestes inhabiles et inacceptables de certains pilotes qui n'étaient sur place que pour meubler la grille de départ. Les dirigeants de la série devraient mettre leurs culottes pour arrêter ce genre de comportement qui consiste à pousser et à faire déraper leurs adversaires. Il n'y a rien de plaisant à courir dans ces conditions. Je suis très déçu pour l'équipe Tagliani Autosport.»
Pour Dumoulin, il s'agissait d'un quatrième top-5 en quatre épreuves, ce qui lui permet de partager le premier rang du championnat avec J.R. Fitzpatrick. Les deux pilotes comptent présentement 162 points, 12 de plus que Andrew Ranger. «La voiture n°47 WeatherTech Canada/ Bellemare est performante et nous sommes très contents de ce deuxième podium, a-t-il fait savoir par voie de communiqué. L'important était d'être bien positionné dans les derniers tours afin de se battre pour la victoire. Les nombreux incidents ne nous ont pas facilité la tâche, toutefois j'ai su sauvegarder mes pneus pour terminer en force.»
Le Trifluvien aura l'occasion de se hisser seul en tête du championnat lors de la deuxième épreuve disputée dans l'Ouest canadien mercredi, le Velocity Prairie Thunder 250. L'Auto Clearing Motor Speedway (Saskatoon, Sask.) est reconnue comme étant une piste rapide avec inclinaison prononcée. «Nous voulons revenir aussi forts à Saskatoon et l'important est de creuser un écart de points avec nos adversaires. Aller chercher le maximum à chaque fois qu'on se présente et terminer les courses en tête, sont nos objectifs», conclut Dumoulin.