La ministre Julie Boulet est entourée de Mathieu Gervais, animateur des démonstrations Freestyle, Hubert Rousseau, président de Challenge Québec Motocross, Claude Beaulieu, directeur de la MRC de Mékinac, Alain Vallée, maire de Sainte-Thècle, Éric Moreau, promoteur de l'événement et l'athlète Ben Milot, président de Milot Land.

Motocross de Sainte-Thècle: l'événement s'agrandit et s'enrichit

En plus d'annoncer qu'ils avaient ajouté une fin de semaine d'activités de plus à leur événement, les organisateurs du Motocross de Sainte-Thècle ont appris qu'ils seraient plus riches de 10 000 $, jeudi midi.
Présente lors du dévoilement de la programmation, la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet, a annoncé en son nom personnel et celui du gouvernement québécois qu'elle avait réussi à dénicher cette somme dans le but de soutenir la huitième édition. «C'est un événement dont je suis très fière et qui se retrouve sur un site exceptionnel. Il a le potentiel de devenir très gros, puis très porteur pour la Mauricie.»
Mme Boulet vantait au passage le sérieux et le dévouement du promoteur Éric Moreau avec le travail qu'il accomplissait dans le cadre de l'événement qui aura lieu du 12 au 20 août prochain.
Il faut dire que Moreau n'a pas chômé au cours de l'année, puisque plusieurs de ses projets verront le jour en 2017. Un spectacle de Freestyle prendra place en plein coeur du village lors de la journée initiale, sur la rue St-Jacques. 
Un visage bien connu dans le monde du motocross sera présent à cette démonstration, puisque le renommé Ben Milot fera sa première apparition au Motocross Sainte-Thècle depuis 2007. Les amateurs auront l'occasion de voir à l'oeuvre l'athlète de 35 ans dans le cadre de la tournée Milot Land Tour Rockstar, en compagnie des pilotes Reagan Sieg, Mike Guellet, Éric Laplante et Peewee. 
«J'ai hâte à ce spectacle. Une démonstration de motocross, c'est impressionnant. Ça le sera encore plus lorsque nous effectuerons des sauts plus hauts que la hauteur des maisons», déclarait Milot, qui est également président de la tournée.
Amener des pros
Lors de la fin de semaine de compétition, il y aura un nouveau format axé sur la qualité des coureurs, avec plus de professionnels, plutôt que sur la quantité. 
«À part pour aller voir piloter des amis ou de la famille, les gens se déplacent pour regarder des athlètes de haut niveau. Nous allons faire des choses qui ne se sont jamais faites sur cette piste, comme des super-pôles pour les pros, des éliminatoires, beaucoup de départs, car c'est spectaculaire, et deux finales en fin de journée», expliquait le président de Challenge Québec Motocross, Hubert Rousseau.
Éric Moreau promet que l'édition 2017 sera beaucoup plus qu'une compétition de motocross, mais bien un happening. Selon le grand manitou de l'événement, les amateurs seront conquis par l'expérience. 
«Nous avons un parcours hors pair avec une vue qui permet de garder l'oeil sur les athlètes tout au long de la piste. Avec toutes les activités et les spectacles qui graviteront autour des courses, nous sommes sûrs que les gens apprécieront leur passage à Sainte-Thècle».