Étienne Montpetit

Montpetit frustre encore les Cataractes

Trois-Rivières — C’était soir de retrouvailles à Val-d’Or pour les Cataractes et les Foreurs, après leur série du printemps dernier.

Éliminés par les Foreurs à la surprise générale, les vétérans de Daniel Renaud espéraient évidemment s’offrir une petite revanche. Étienne Montpetit avait d’autres plans et il s’est dressé devant les Shawiniganais pour guider les Foreurs à un gain de 6-4.

Amorçant un voyage de trois matchs en cinq jours, les équipiers de Daniel Renaud ont connu un excellent départ mardi soir. Ils menaient 14-6 dans la colonne des tirs aux buts mais grâce à Montpetit, c’était 1-1 au tableau indicateur. Le vétéran gardien de 20 ans a fait encore mieux en deuxième. Même si son club a été dominé 18-8 sur les tirs cadrés, il s’est débrouillé pour rentrer au vestiaire au deuxième entracte sur une égalité de 2-2.

Ses coéquipiers ont alors pris le relais en troisième. Les Foreurs ont encaissé un troisième but dans les premiers instants du dernier vingt, avant de répliquer avec une furieuse poussée de quatre filets! Même si Vincent Senez, avec son deuxième du match, a réduit l’écart à 6-4 avec un peu plus d’une minute à écouler au cadran, les Foreurs ont empoché une dixième victoire cette saison.

«On a joué de façon impeccable lors des deux premières périodes. Nous sommes même allés chercher un troisième but tôt en troisième. Mais par la suite, la chaîne a débarqué solide», analysait Daniel Renaud, en relevant évidemment le brio de Montpetit. 

«Quand tu mènes 32-14 dans les tirs après 40 minutes, tu t’attends à mener le match. Ça n’a pas été le cas. Nous ne sommes pas la seule équipe à vivre ça contre les Foreurs, au contraire. C’est un gardien que tu dois battre rapidement sinon, c’est toute son équipe qui prend confiance graduellement.»

Le match avait un cachet particulier pour les vétérans, ce qui rend cette défaite encore plus amère. «Certains ont voulu prendre la parole avant le match. Ça paraissait dans les deux premières périodes qu’ils voulaient gagner! En troisième, on a mal géré nos émotions.»

Outre Senez, Antoine Demers et Cameron Askew ont aussi marqué pour les Cataractes, qui ont perdu les services de Mathieu Samson, blessé par un tir d’un coéquipier qu’il a reçu en plein visage. Les Cataractes vont maintenant se préparer à affronter les Huskies à Rouyn-Noranda mercredi soir.