Martin Mondou a été nommé à la tête du programme des moins de 17 ans de Hockey Canada.

Mondou prend du galon

SHAWINIGAN — Le parcours de Martin Mondou à la tête des Cataractes de Shawinigan commenence à résonner avantageusement d’un océan à l’autre. Le directeur général de la plus vieille concession de la Ligue de hockey junior majeur du Québec en a eu un bel exemple jeudi alors que Hockey Canada l’a placé aux commandes de son programme national des 17 ans et moins.

Mondou suit en quelque sorte les traces de Joël Bouchard qui avait également passé les dernières années au sein de Hockey Canada avant d’accepter le poste d’entraîneur-chef du Rocket de Laval.

Pour le grand manitou des Cataractes, cette nomination représente un beau velours, d’autant plus que Mondou n’affiche pas la feuille de route la plus orthodoxe pour ce type d’emploi. Rares sont ceux qui ont fait leurs classes dans la défunte Ligue senior centrale AAA du Québec à atteindre d’aussi hauts postes.

Mieux encore, ce n’est pas Mondou qui a couru après ce poste, mais plutôt le poste qui est venu à lui, notamment grâce aux bons mots placés par Joël Bouchard et le commissaire Gilles Courteau à son endroit.

«C’est un super bel honneur. C’est le fun que Joël et Gilles aient parlé pour moi. J’ai peut-être un parcours différent de la majorité, mais j’ai toujours cru que ce n’est pas seulement la chance qui peut t’amener le succès. Le travail y est pour beaucoup. J’ai toujours mis les efforts nécessaires, en équipe, en plus d’avoir la chance d’être bien entouré à Shawinigan.»

Avec un pied au sein de Hockey Canada, Mondou aimerait évidemment connaître du succès afin de gravir les prochains échelons de l’organigramme. «À chaque année, dans le temps des Fêtes, c’est une grande fierté pour moi de regarder le Championnat mondial junior. Quand tu obtiens un poste comme celui-là, tu espères pouvoir grandir avec ton groupe et le mener aux plus grands honneurs.»

Mondou a déjà amorcé le boulot au sein du programme des 17 ans et moins depuis quelques semaines. D’ailleurs, les invitations pour le camp d’évaluation estival ont été envoyées pas plus tard que le week-end dernier, à la suite du repêchage de la LHJMQ. «Je suis vraiment content de l’opportunité qui s’offre à moi. Je compte profiter de cette occasion pour poursuivre mon apprentissage au sein d’une organisation prestigieuse», note Mondou, qui se déplacera à Calgary du 19 au 27 juillet pour le camp estival.

En plus de Mondou, Hockey Canada a également offert les guides de la formation des moins de 18 ans à Alan Millar tandis que Steve Staios hérite du même rôle avec l’équipe nationale junior.