Alexis Lafrenière, Dylan Cozens et Joe Veleno célèbrent leur victoire de 6 à 1 contre la Slovaquie en quarts de finale du Championnat du monde de hockey junior.

Mondial junior: Lafrenière marque dans la victoire de 6-1 du Canada

OSTRAVA, République tchèque — Si le moindre doute persistait quant à son état de santé, Alexis Lafrenière s’est chargé de rapidement le dissiper.

Après avoir écrasé un adversaire contre la rampe dès sa première présence sur la patinoire jeudi, Lafrenière a salué son retour au jeu après une blessure à un genou en récoltant un but et une mention d’assistance dans une victoire à sens unique de 6-1 du Canada contre la Slovaquie en quarts de finale du Championnat du monde de hockey junior.

Les Canadiens ne sont plus qu’à deux victoires de la conquête d’une 18e médaille d’or dans leur histoire. Ils se mesureront en demi-finale aux Finlandais (lire autre texte), champions en titre de la compétition.

«Il n’est de toute évidence pas à 100 %, a reconnu le défenseur Jacob Bernard-Docker. Il souffre encore un peu, mais il est toujours le meilleur joueur sur la patinoire.

«C’est bien de pouvoir compter sur lui.»

Barrett Hayton a ajouté deux buts et une mention d’aide à sa fiche, tandis que Connor McMichael, Bernard-Docker et Liam Foudy ont noirci la feuille de pointage une fois chacun pour les représentants de l’unifolié. Dylan Cozens, Jamie Drysdale et Calen Addison se sont signalés avec deux passes chacun, et Joel Hofer a signé une troisième victoire d’affilée.

Oliver Okuliar a permis aux Slovaques d’éviter le jeu blanc. Samuel Hlavaj a encaissé la défaite devant le filet.

Lafrenière était de retour au jeu après avoir raté les deux derniers matchs en raison d’une blessure à un genou subie lors de la défaite cinglante de 6-0 contre la Russie samedi dernier. Il s’agissait de la pire défaite du pays dans ce tournoi réservé aux joueurs âgés de moins de 20 ans en 44 ans.

L’ailier étoile âgé de 18 ans, qui a amassé 70 points en 32 rencontres avec l’Océanic de Rimouski dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, avait observé la séance d’entraînement suivante des gradins, sans boiter ni porter d’attelle au genou.

«Mais ç’a été épeurant, a convenu le joueur de Saint-Eustache. Et après ça je me sentais bien.»

Le joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey junior a patiné avec ses coéquipiers mercredi avant de confirmer son retour au jeu, quelques heures plus tard.

«Il avait l’air du joueur qu’on connaît», a reconnu l’entraîneur-chef d’Équipe Canada junior Dale Hunter.

Interrogé sur le caractère physique de Lafrenière, l’ex-hockeyeur de la LNH a mentionné que c’était un aspect sous-estimé de son jeu.

«Personne ne croit qu’il peut s’en servir, a dit Hunter. Il marque, il récolte des points. Mais il complète ses mises en échec et joue de la bonne manière.»

Lafrenière a repris sa place au sein du premier trio du Canada en compagnie de Hayton et Nolan Foote, mais ce dernier a été expulsé de la rencontre après seulement 53 secondes de jeu en première période pour une mise en échec à la tête de l’attaquant slovaque Kristian Kovacik.

«Ç’a été un début de match difficile, a concédé Bernard-Docker, un espoir des Sénateurs d’Ottawa. Mais je crois que ç’a été l’électrochoc dont avait besoin notre équipe.»

Le Canada n’a pas remporté le Mondial junior en Europe depuis 2008, lors de sa dernière présentation en République tchèque.

+

LE CANADA A RENDEZ-VOUS AVEC LA FINLANDE DANS LE CARRÉ D'AS

OSTRAVA, République tchèque — La Finlande peut toujours espérer défendre son titre avec succès au Championnat du monde de hockey junior, après avoir arraché une courte victoire de 1-0 aux États-Unis en quarts de finale jeudi.

Joonas Oden a été le seul joueur à trouver le fond du filet dans ce duel très serré contre les Américains, tandis que le gardien Justus Annunen a effectué 30 arrêts et signé le jeu blanc pour la Finlande. Oden a trompé la vigilance du gardien Spencer Knight en avantage numérique à 4:23 du troisième tiers, après avoir accepté une savante passe — à l’aveuglette — de son coéquipier Kristian Tanus. Ville Heinola a été l’autre complice sur la séquence.

Le premier choix du Canadien de Montréal lors du dernier repêchage de la LNH, Cole Caufield, termine donc le tournoi avec un but et une mention d’aide en cinq parties.

Puis, en fin de journée, la Suède a pris la mesure de la République tchèque 5-0 en quarts de finale.

Ce résultat signifie que la Finlande affrontera le Canada dans le carré d’as, tandis que la Suède croisera le fer avec la Russie.

Cette dernière s’était qualifiée pour les demi-finales un peu plus tôt jeudi, après que Dmitri Voronkov ait enfilé deux buts en avantage numérique pour permettre à la Russie de vaincre la Suisse 3-1.

Alexander Khovanov a aussi inscrit un but et récolté une mention d’assistance, tandis que le gardien Yaroslav Askarov a effectué 14 arrêts devant le filet de la Russie. Cette dernière a d’ailleurs dominé la Suisse 36-15 au chapitre des tirs au but à l’aréna Werk de Trinec.

Gaétan Jobin fut le seul à trouver le fond du filet pour la Suisse.

La Russie, qui avait aussi défait la Suisse lors du match pour la médaille de bronze l’an dernier, a gagné son dernier titre en 2011.

Quant à elle, la Finlande tentera de devenir le premier pays à gagner deux titres consécutifs depuis les cinq de suite du Canada entre 2005 et 2009. AP Avec La Presse canadienne