Moche... et payant

Gagne ou perd, le Canadien, depuis un an et demi, est divertissant. Le Canadien n’est pas seul dans ce bateau, le spectacle est enlevant dans la nouvelle LNH. Reste que votre club, habituellement, fait sa part.

Pas vendredi, toutefois. Non, monsieur.

Ce duel avec les Rangers fut moche, il faut se l’avouer. Trop de Cousins, de Weal, probablement, et puis, ces deux équipes qui disputaient un deuxième match en deux soirs n’avaient pas beaucoup de dynamisme.

La bonne nouvelle, c’est que vos Glorieux ont quand même trouvé le moyen de sortir de Madison Square Garden avec deux points de plus au classement.

Et c’est un autre chouchou de Claude Julien, Nate Thompson, qui a départagé les deux clubs. Un but chanceux mais bon, ne demande-t-on pas à ces cols bleus de se diriger au filet?

C’est ce que le valeureux Thompson a fait, et la rondelle est apparue comme par magie sur son bâton après avoir dévié dans l’enclave.

Cette scène a semblé délivrer le Tricolore d’un lourd fardeau. Même Claude Julien a échappé ses émotions derrière le banc! Pour se garder dans la course aux séries, le Canadien avait besoin d’ajouter des points au tableau. Ce n’est plus le comment, c’est le combien qui compte. Alors cette escapade dans le Big Apple a été payante!

Le Canadien dispose maintenant de quelques jours de congé avant de croiser les Penguins mardi. Claude Julien devrait en profiter pour convoquer Max Domi à un petit meeting. Ça ne va pas à son goût depuis le début de la saison, c’est une évidence. Mais il est un peu vieux pour bouder, non?

Domi n’aime peut-être pas sa position sur l’échiquier offensif en ce moment, alors qu’il écoule les derniers mois de son contrat, mais ce n’est pas une raison pour se placer sur le régulateur de vitesse. Sans Jonathan Drouin, la contribution de Domi est encore plus essentielle. Julien doit trouver une façon de rallumer sa flamme, ça commence à presser un brin.