Les Cataractes risquent d’en avoir plein les bottes cette semaine, à commencer par ce duel face à la meilleure équipe de la Ligue canadienne de hockey, les Huskies de Rouyn-Noranda, mercredi soir à Shawinigan.

Mission impossible pour les Cataractes

Shawinigan — Les Cataractes s’apprêtent à traverser la semaine la plus difficile de la saison. Mercredi soir, l’équipe la plus puissante de la Ligue canadienne, les Huskies de Rouyn-Noranda, va s’arrêter au Centre Gervais Auto. Puis ce sera au tour du Drakkar de Baie-Comeau de venir parader en Mauricie, deux fois plutôt qu’une, vendredi et samedi. Le Drakkar se bat actuellement pour la tête de sa conférence et est piloté par l’ex-Cataractes Martin Bernard, qui n’est pas du genre à lever le pied face à l’équipe qui l’a viré un mois avant les séries il y a trois ans!

Pour une équipe qui traîne une séquence de neuf défaites d’affilée, voilà un scénario à la Mission Impossible. À Hollywood, Tom Cruise finit toujours par avoir le dessus contre tous ces vilains qui se liguent contre lui, mais dans la réalité, les Cataractes auront besoin de magie s’ils veulent extraire des points au classement de ces trois affrontements.

«Nous sommes parfaitement conscients de l’ampleur du défi devant nous. Par contre, nous avons réussi à réduire le fossé qui nous séparait des meilleures équipes depuis la fin de la période des transactions. Les gars se battent avec intensité. Je m’attends à la même chose», propose Renaud.

Normalement, les Huskies pourraient prendre le match de mercredi à la légère. Un match de semaine à l’extérieur face à un club de queue de peloton, ça n’appelle pas à la plus grande inspiration. Mais le contexte fait en sorte que les Huskies seront affamés. L’équipe dirigée par Mario Pouliot va tenter d’égaler le record pour la plus longue séquence victorieuse de l’histoire de la LHJMQ qui est de 25 et qui appartient aux Éperviers de Sorel depuis 1974! «On connaît l’enjeu de ce match pour eux. C’est correct. De notre bord, on se bat pour faire les séries. On ne peut pas se permettre un relâchement.»

C’est que dans les faits, la priorité des Cataractes de trois points sur les Sea Dogs pour le 16e et dernier rang donnant accès aux séries devrait fondre comme neige au soleil cette semaine. Les Sea Dogs ont en effet rendez-vous deux fois avec la pire équipe de la ligue, le Titan d’Acadie-Bathurst. Si les Huskies semblent imbattables depuis deux mois, c’est complètement l’inverse avec le Titan, qui a perdu ses 23 derniers duels! «On va surveiller ça du coin de l’œil, mais l’emphase est mise sur notre équipe, et sur le match de mercredi. Si on fait les séries, on va se retrouver en face des Huskies, pour quatre, cinq, six ou sept matchs dans trois semaines. On peut voir la rencontre de mercredi pour une bonne préparation à ce qui nous attendrait en première ronde…»